La morphogenèse florale chez le rosier : identification et caractérisation de gènes impliqués dans le phénomène fleur double et optimisation d'un protocole de transformation génétique stable

par Marion Maene

Thèse de doctorat en Science de la vie

Sous la direction de Mohammed Bendahmane.

Soutenue en 2008

à École normale supérieure (Lyon) .


  • Résumé

    Le phénomène fleur double (ou duplicature), particulièrement important chez les rosiers modernes cultivés (Rosa x hybrida), consiste en une augmentation significative du nombre de pétales par rapport au type sauvage. Nos modèles d’étude sont R. Chinensis cv ‘Old Blush’, rosier à fleur double et R. Chinensis ‘Mutabilis’, rosier à fleur simple. L’objectif de la thèse était d’étudier les phénomènes moléculaires impliqués dans la duplicature. Peu de données étaient disponibles sur le développement floral du rosier . Trois approches complémentaires ont été abordées : (i) la caractérisation de gènes candidats potentiellement impliqués dans le contrôle du nombre de pétales par fleur, (ii) le développement d’un outil pour l’analyse du transcriptome : une puce à ADN rosier et (iii) l’optimisation d’un protocole de transformation génétique stable chez le rosier qui permet, par des expériences de génétique fonctionnelle, de valider les fonctions potentielles des gènes étudiés.

  • Titre traduit

    Rose flower morphogenesis : identification and characterization of genes involved in double flower phenomenon and optimization of a stable transformation protocol


  • Résumé

    Petal traits heavily influence flower quality. My thesis work focused on understanding the molecular events controlling petal morphogenesis and number in rose, by using different approaches. Although flower development has been well characterized in model species (i. E. Arabidopsis), very little is known in ornamental plants. We established a detailed description of the rose flower development from organs initiation until opening of the bud. To identify genes involved in flower development we used three approaches: (i) a candidate gene approach allowed us to identify and functionally analyzed a set of genes potentially associated with this phenomenon; (ii) a microarrays approach (using the available rose ESTs) is being used to compare transcriptome of rose plants presenting contrasted floral phenotypes. (iii) we developed a genetic transformation protocol for 2 rose species (modern and botanic) to validate the function of our candidate genes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 161 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 148-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.