Mise en œuvre des contrats de performance énergétique pour l'amélioration des installations de production d'eau glacée

par Bruno Duplessis

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Jérôme Adnot.

Soutenue en 2008

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Le contrat de performance énergétiques est une forme contractuelle de services énergétiques dans laquelle les prestataires de services prennent en charge le financement de projets d'amélioration des installations en se rémunérant grâce à la valeur des économies d'énergie générées. Le recours à ce type de contrat, réputé particulièrement efficace, est mis en avant dans les textes communautaires et dans le cadre des politiques publiques nationales en faveur de la maîtrise de la demande en énergie. A ce titre, les contrats de performances énergétiques sont appelés à faire partie intégrante des dispositifs existants en faveur de l'amélioration de l'efficacité énergétique, en particulier dans le cadre des systèmes de certificats d'économie d'énergie, et des outils de la commande publique pour l'amélioration du patrimoine de l'Etat et des collectivités territoriales. Leur mise en œuvre est cependant conditionnée à la mise au point de protocoles adaptés pour l'évaluation des performances énergétiques des installations, notamment lorsque celles-ci dépendent de nombreux paramètres, comme dans le cas des installations de production d'eau glacée. Après avoir mis en évidence l'efficacité énergétique portée par les contrats de performance, cette thèse analyse les obstacles techniques à la mise en œuvre de ces contrats sur les installations de production d'eau glacée. Dans un second temps, un protocole adapté à l'évaluation d'améliorations typiques de ces installations est proposé en couplant des outils de modélisation et des procédures de mesure légères sur site. Enfin, des propositions d'aménagement de ce protocole sont formulées dans le but de permettre l'intégration des améliorations typiques des installations de production d'eau glacée dans le cadre des dispositifs de certificats d'économies d'énergie, qui semblent ne pouvoir prendre en considération que des actions élémentaires facilement reproductibles.

  • Titre traduit

    Implementation of energy performance contracts for the improvement of chilled water plant


  • Résumé

    Energy performance contracting is a contract form for energy services in which providers take over the financing of projects for facilities improvement by paying themselves through the energy savings generated. The use of such contracts, which are deemed particularly effective, is highlighted in the contents of European and national public policies for demand-side management. As such, energy performance contracts are expected to take part of existing devices for energy efficiency improvement, particularly in the context of white certificates systems and public tools for the improvement of the national and local governments heritage. However, their implementation depends on the development of suitable protocols for assessing the energy performance of facilities, especially when their performance depend on various parameters such as the chilled water plants. After having highlighted the energy efficiency carried by energy performance contracting, this thesis analyzes the technical obstacles in the way of such contracts implementation. Then, a suitable protocol for assessing typical improvements of chilled water plants is proposed by coupling modeling tools and on-site measurement procedures. Finally, we propose some adjustments of this protocol in order to enable the integration of typical improvements of chilled water plants under the white certificates systems, which seem to consider only elementary and easily reproducible projects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 247 p.)
  • Annexes : Bibliographie 79 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.