Le management des entreprises à prestations artistiques: activités de conception, régimes de signification et potentiel de croissance

par Mathias Bejean

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Armand Hatchuel.

Soutenue en 2008

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Ces dernières années, de nouvelles formes de couplage entre art et entreprise ont émergé et les travaux économiques et gestionnaires se sont multipliés sur ces questions. En particulier, un nombre croissant d'auteurs observe que la créativité des « industries culturelles » repose en réalité sur une nébuleuse de petites entreprises, dont les logiques de croissance mettent à l'épreuve les doctrines gestionnaires classiques. Pourtant, malgré des avancées, typologies et leviers d'action managériaux classiques semblent limités pour prendre en compte de nouvelles logiques entrepreneuriales en art. À ce titre, cette thèse vise à montrer qu'une forme singulière d'entrepreneuriat artistique, que nous appelons les entreprises à prestations artistiques (EPA), est restée jusqu'ici difficile à identifier et à gérer, notamment faute d'une compréhension précise des spécificités de l'activité artistique elle-même. Aussi, à partir d'une analyse de travaux académiques portant sur les rapports entre art et entreprise, ainsi que d'une recherche empirique approfondie au sein d'une entreprise opérant dans la création de « jardins artistiques », notre travail commence par exposer les spécificités des EPA, suggère de nouveaux types de crises à prévoir, ainsi que de nouveaux actes de gestion pour les surmonter. En révélant qu'une logique du « détail signifiant » en art implique de repenser les modèles classiques de management, cette étude nous conduit ensuite à mener un examen détaillé des processus de signification artistique. À cet effet, nous mobilisons les travaux du philosophe analytique, Nelson Goodman et nous introduisons la notion de densification pour caractériser finement la dynamique signifiante de l'activité artistique. Nous montrons alors que la gestion des processus de densification est au coeur d'un nouvel agenda incombant aux managers des EPA. Une proposition d'agenda « étendu » est alors testée sur quatre cas d'études complémentaires dans les secteurs du cinéma, de la scénographie, du théâtre et du graphisme. Tout en élargissant la portée de nos résultats, cet effort de généralisation nous permet finalement d'établir les fondements d'une théorie contingente du management des EPA.

  • Titre traduit

    The management of art-based firms : design activities, regimes of meaning and growth potential


  • Résumé

    Over the past few years, the links between the « art worlds » and the « business worlds »have changed in such a way that the phenomenon has received growing attention from economists and management theorists alike. Particularly, academic observers now emphasize the highly significant role of a myriad of small firms in the overall creativity of the so-called « cultural industries », as well as their original strategies of growth. Still, such observations remain limited to explaining the current forms of artistic entrepreneurship, especially in terms of typological works and managerial tools. In this PhD thesis, we show that a specific form of artistic entrepreneurship, which we name the « art-based firm » (ABF), has thus far been quite difficult to identify and to manage, above all due to a too limited understanding of the specificities of the artistic activity itself. Thus, drawing on past research about the links between art and enterprise and on different findings of an in-depth exploratory study in a firm operating in artistic gardening, we start by exposing the specificities of the ABF and suggest new types of predictable crises as well as new kinds of management actions to overcome them. Secondly, by revealing the importance in the art work of what we term the « signifying detail, » this study leads us to examine further the impact on management of the processes of artistic significance. In this perspective, we draw on the American philosopher Nelson Goodman and introduce the notion of densification to qualify the signifying dynamic of artistic activity. We show that the management of densification processes is the pillar of a new agenda necessary for the managers of ABF. A proposition of an « extended »agenda is then tested on four other qualitative case-studies in the fields of cinema, scenography, theater and graphic design. While widening the impact of our preceding results, this effort at generalization makes it possible to finally establish the fundamental principles of a contingent theory of ABF management.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 371 p.)
  • Annexes : Bibliographie 347 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.030 CCL.TH.1232 
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.031 CCL.TH.1232
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.