Etude et conception d'une tour de refroidissement sans entrainement d'aérosol

par Chantal Maatouk

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Denis Clodic.

Soutenue en 2008

à Paris, ENMP .

  • Titre traduit

    Study and design of a new concept cooling tower without aerosol entrainment


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A l’heure actuelle, l’entraînement vésiculaire pénalise l’exploitation des tours de refroidissement malgré les hautes performances énergétiques qu’elles présentent. L’objectif de ce travail est alors de concevoir un nouveau système de refroidissement par voie humide, sans entraînement d’aérosol. Une étude expérimentale et une revue bibliographique ont montré que la pulvérisation est à l’origine de la formation de gouttes. L’impact de l’eau sur le corps d’échange et le flux d’air soufflé à contre courant contribuent à la désintégration des gouttes et leur entraînement dans l’atmosphère. Un nouveau système de refroidissement, basé sur le débordement d’un film d’eau sur une plaque inclinée, à contre courant d’un flux d’air est conçu et ses caractéristiques géométriques définies. Les résultats expérimentaux ont souligné l’effet du ralentissement du film d’eau et de son étalement à la surface d’écoulement sur l’amélioration des performances énergétiques. L’étude des transferts de chaleur et de masse entre l’eau et l’air et de l’écoulement de l’eau a permis de corréler l’évolution du coefficient de transfert de chaleur aux régimes d’eau et d’air et à l’inclinaison de la surface d’échange. La stabilité du film d’eau est caractérisée et une corrélation donnant la vitesse critique de refoulement en fonction du régime d’eau et des propriétés physiques de l’eau et de la plaque d’écoulement est élaborée. Un prototype de taille industrielle est conçu, réalisé et testé sur site. Les nouveaux systèmes de distribution d’eau et d’air sont conçus, simulés et validés par des campagnes d’essais menées en laboratoire et sur site. Les puissances énergétiques échangées sont comparables à celles d’une tour classique et les mesures granulométriques effectuées soulignent l’absence d’entraînement de gouttes dans le flux d’air sortant du prototype.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 192 p.)
  • Annexes : Bibliographie 118 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.