Planifier la reproduction, construire la nation, gouverner la vie : planning familial et incorporation des inégalités à Salvador de Bahia

par Silvia De Zordo

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Didier Fassin.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Dans cette thèse nous abordons les politiques de planning familial mises en place au Brésil depuis l'époque de la dictature militaire jusqu'à nos jours comme bio politiques et nous analysons comment elles ont été incorporées par les femmes bahianaises issues des couches sociales défavorisées, noires. D'abord nous reconstruisons l'histoire du planning familial et de l'eugénisme au Brésil et nous analysons les discours médicaux et moraux qui ont proliféré autour du planning familial. Ensuite, à partir des données issues de notre enque��te, menée dans un centre de planning familial, une maternité et un quartier périphérique de Salvodor de Bahia, nous montrons comment les inégalités sociales, de genre et raciales se produisent et reproduisent dans la relation entre personnel médical et patientes et comment elles sont à la fois incorporées et mises en discussion par ces dernières. Finalement, nous analysons quelles sont les conséquences de cette incorporation sur leur vie quotidienne.

  • Titre traduit

    Planning reproduction, building the nation, gouverning life. Familiy planning and the embodiment of social inequalities in Salvador de Bahia


  • Résumé

    In this dissertation, I examine the family planning politics carried out in Brazil since the military dictatorship as biopolitics. I examine in particular how they have been embodied by working class, black Bahian women grown up during the democratization process. First, I examine the history of eugenics and family planning in Brazil and in particular the medical and moral discourses concerning family planning developped during the last three decades. Then, through the ethnography of a family planning center, a maternity-hospital and a peripheral neighborhood in Salvador de Bahia, I show how social and particularly gender and racial iniqualities are produced and reproduced in the relationship between health professionals and patients and how they are embodied and discussed by the latter. Finally, I examine which are the consequences of this embodiment on their repoductive and contraceptive trajectories as well as on their daily life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (921 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 879-906

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 352
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 352
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11277
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.