Images du culte à María Lionza (Venezuela) : un essai d'anthropologie visuelle

par Roger Canals

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Jean-Paul Colleyn et de Joan Bestard-Camps.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS en cotutelle avec Barcelona .


  • Résumé

    María Lionza est l'une des divinités la plus populaire du Venezuela. Elle est représentée comme une femme indienne, blanche, noire ou métisse, tantôt bienfaisante, tantôt maléfique, et ce sur des supports matériels, corporels et mentaux. Ses images sont présentes dans des contextes très variés, notamment les domaines religieux, artistique ainsi que la sphère publique. Cet ensemble des images de María Lionza constitue un vaste système -complexe, ouvert et dynamique- ou chaque élément est intimement lié aux autres et qui a pour conséquence principale l'actualisation des images de la déesse. L'analyse de ce système montre le caractère relationnel de cette image ainsi que l'interconnexion entre l'image matérielle, l'image corporelle et l'image mentale. Tous ces éléments permettent d'interpréter l'image de María Lionza comme une image métisse, non seulement dans le sens où la divinité est représentée sous des traits ethniques différents mais surtout parce qu'elle est de nature hétérogène.

  • Titre traduit

    Images of the cult of María Lionza (Venezuela) : an essay of visual anthropology


  • Résumé

    Maria Lionza is one of the most popular goddesses in Venezuela. She is represented as an American Indian, White, Black or mixed-raced woman. Her image appears on material, physical or mental mediums. María Lionza's image is present in a wide variety of contexts in Venezuela, including religious, artistic and public sphere. This set of images of the goddess can be seen as a system where each element is intimately linked to the others. The "pieces" of this complex, open and dynamic system are in permanent movement that results in the incessant renovation of María Lionza's images. This system that includes the field of literature, religion or media, shows the relational character of the image of Maria Lionza and the interconnection between material, corporal and mental image. All these elements allow to interpret the image of Maria Lionza as a mixed-image, not only in the sense that the deity is represented in different ethnic lines but also because her image has an heterogeneous nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (418 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. [406]-414. Filmographie p. [415]-418

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 339
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11198
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.