Entre absence et refus d'enfant : une socio-anthropologie de la gestion de la fécondité féminine à Niamey, Niger

par Hadiza Moussa Abdallah

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Jean-Pierre Olivier de Sardan.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail analyse les mécanismes de régulation sociale de la fécondité féminine. Il privilégie une ethnographie de la "sexualité inféconde" à partir de l'étude de la stérélité et de la contraception. L'examen des normes sociales montre l'existence des rapports hiérarchiques socialement construits entre les sexes. Cette hiérarchisation sexuelle influence de manière significative la vue reproductive des femmes. L'incapacité ou le refus de donner naissance à un enfant sont sujets à la critique sociale. Le questionnement de la trame existentielle d'une femme sans enfant met en lumière un enchaînement de sentiments et d'affects qui "brouillent" ses rapports à autrui. Les positionnements variés autour de la pratique contraceptive révèlent la prévalence de normes contradictoires et une "islamisation" progressive des moeurs qui réglementent la vie de famille. La sujétion plurielle du corps féminin a favorisé a contrario une multiplicité de micro-stratégies "subversives" de l'ordre social.

  • Titre traduit

    Incapacity and refusal to give birth : socio-anthropology of female fertility in Niamey, Niger


  • Résumé

    This research analyzes the mechanisms which regulate female fertility. It prioritizes an ethnological approach to "non-fertile sexuality" based on the study of sterelity and of contraception. An examination of social norms indicate the existence of socially constructed hierarchical relationships between the sexes. This sexual hierarchization significantly influences the reproductive lives of women. The incapacity or the refusal to give birth to a child is subjected to social criticism. The interrogation of the exitential itinerary of a childless woman therefore highlights a series of emotional consequences which "disturb" the relationship to the other. Different positions on the practice of contraception reveal the prevalence of contradictory norms while rendering visible the progressive "islamization" of the mores that regulate family life. The multiple forms of subjection of the female body have favoured, tu the contrary, myriad micro-strategies aimed at "subverting" the social order.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (310, VII p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 293-309.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 319
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11248
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.