Du psychopouvoir : une sociologie de la manipulation mentale dans le cadre de la lutte contre les « sectes » en France dans les années 2000

par Arnaud Esquerre

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Luc Boltanski.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    En France depuis les années 1970, une nouvelle lutte contre les « sectes » s'est développée en prenant appui sur la manipulation mentale et le totalitarisme, et non plus sur des notions religieuses. Lorsque des êtres humains deviennent membres d'une « secte », ceux qui critiquent cette situation estiment que le consentement des membres de la « secte » a été obtenu par une manipulation mentale qui enlève aux êtres humains leur autonomie. Dans les années 2000, cette lutte portée par des associations de défense de victimes et par les pouvoirs publics a abouti à la création d'un délit punissant la sujétion psychologique. Elle s'est doublée d'un combat entre professionnels du psychisme, notamment pour réglementer le titre de psychothérapeute. Les combats liés à la manipulation mentale, aux « sectes » et à la psychothérapie sont autant d'agencements à travers lesquels émerge une nouvelle manière d'exercer un pouvoir, le « psychopouvoir », qui a pour objet le psychisme des êtres humains.

  • Titre traduit

    "Psychopower" : sociology of brainwashing in the context of the fight against "cuits" and "sects" in France at the beginning of the 21st century


  • Résumé

    In France since the 1970's, a new fight against the cuits and sects based on the concepts of brainwashing and totalitarianism, and not any longer on religious concepts, has arisen. When people get part of a sect, the opponents consider that their consent to become part of the cuit was obtained because of their brainwashing that denies their autonomy. In the 2000's, this fight, supported by the associations of defense of the victims and by the public administration led to the creation of a "psychological subjection" offence. Another consequence was the struggle between professionals of the mental health to regulate the psychotherapists' activity. The struggles linked to the brainwashing, cuits and sects and pyschotherapy build up a new way to exert power on someone, the "psycho-power", that has for object the human psyche.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.359-367. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-168

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.