Les Maîtres de l'heure : moments eschatologiques en islam méditerranéen (1847-1908)

par Mouloud Haddad

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Hamit Bozarslan.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le présent travail s'articule autour de l'hypothèse suivante : vers le dernier quart du XlXe siècle règne en Méditerranée musulmane une « ambiance» eschatologique où l'espérance messianique se mêle à la crainte de l'Heure dernière. La première partie explorera les peurs eschatologiques - perdre sa terre et perdre sa foi - à travers le volet algérien de notre recherche. La conquête de l'Algérie est en effet perçue par nombre d'observateurs de l'époque comme le théâtre privilégié d'une lutte plus globale entre Chrétienté et Islam. Aussi, nous tenterons de comprendre le processus de dépossession réelle et/ou symbolique - du point de vue des vaincus puisque pour les vainqueurs il ne s'agit pas de la conquête d' un nouveau territoire mais de la reconquête d'un territoire perdu - d'une partie du Dâr al-Islâm. La peur de perdre sa religion quant à elle, synchronique à la première, sera évoquée à travers l'analyse de projets, plus ou moins utopiques, de conversions de musulmans au christianisme. La seconde partie sera quant à elle consacrée à l'examen de l'attente mystique et politique du Sauveur qui marque le temps messianique. Nous essaierons d'abord de comprendre comment la question des confréries religieuses a donné naissance au concept de « péril confrérique» porté par une littérature coloniale qui a forgé une image à la fois inquiétante et romanesque du mahdi des tribus, le fameux maître de l'Heure algérien. Puis, de la Méditerranée à la mer de Chine, nous verrons comment le panislamisme du Calife-sultan ' Abdul-Hamîd II a pu se parer de nombreuses qualités messianiques et comment le Japon de l'empereur Meiji, vainqueur de la Russie en 1905, a pu être perçu comme le sauveur de l'Islam par une certaine élite panislamiste, à la fois anti-hamidienne et occidentalisée. Dans la troisième et dernière partie enfin, nous examinerons deux indices qui selon nous marquent le temps millénariste : le martyre et l'exil. . .

  • Titre traduit

    The Masters of the Hour : eschatological moments in the Mediterranean Islam (1847-1908)


  • Résumé

    The present thesis is structured around the following hypothesis: during the last quarter of the nineteenth century, in the Mediterranean Islamic world, reigned an "atmosphere" of eschatological messianism blending hope for a messianic Advent and fear of the Doomsday. The first part explores the eschatological fears -Iosing one's the land and losing one's faith - through the Algerian part of our research. The conquest of Algeria was indeed seen by many observers of that time as the privileged scene of a broader struggle between Christianity and Islam. Thus, we will try to understand the process of a real and / or symbolic deprivation - from the defeated point of view since from the conquerors stand point, their victory was not a conquest but a re-conquest of a lost territory - of a portion of the Dâr al-Islam. The fear of losing one's religion on the other hand, simultaneous with the fear of losing one's land, will be raised through the analysis of some more or less utopian projects of conversion of Muslims to Christianity. The second part will be devoted to considering the mystical and political expectation of the Saviour which characterizes the Messianic rime. We will first try to understand how the issue of the religious orders gave birth to the concept of "the friaries danger" carried away by a colonial literature that forged a worrying but also romantic image of the Algerian Master of the Time. Then, travelling from Eastern Mediterranean Sea to South China Sea, we will discuss how the Caliph-Sultan 'Abdul-Hamîd II has been able to attribute to his pan-Islamism many messianic qualities and how, on the other. Hand, Japan, during the era of Emperor Meiji, that defeated Russia in 1905, had been considered as the Saviour of Islam by some pan-Islamist elite which was against 'Abdul-Hamîd II and Westemised. In the third and final part, we will examine two signs that marked the millenarian lime: martyrdom and exile. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.323-382. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-149
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.