Institutions économiques et diversité des formes de fragilité financière : théories et applications aux cas japonais et sud-américain

par Matthieu Charpe

Thèse de doctorat en Économie des institutions

Sous la direction de Robert Boyer.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Depuis la fin des années 60. , les crises financières sont réapparues de manière persistante, pour ne pas dire régulière et peu d'économies ont été épargnées. Les exemples récents de crise financière, notamment dans des pays ayant une structure financière complexe comme le Japon et les Etats-Unis, nous rappellent que le secteur bancaire est au coeur des crises financières. Deux propositions émergent de la littérature sur les crises financières. Premièrement, il n'y a pas de crise financière sans crédit. Deuxièmement, l'ampleur des crises dépend de la résilience du secteur bancaire. L'issue des crises est conditionnée par l'existence ou non d'une crise bancaire et/ou par la vitesse de résolution de la crise bancaire. Ce travail a comme objectif de formaliser un certain nombre de mécanismes liés au crédit et au fonctionnement du secteur bancaire qui nous semblent jouer un rôle central dans les crises financières. Les résultats théoriques sont ensuite confrontés à deux cas d'étude, la crise financière japonaise et les crises de change sud-américaines. Notre travail aborde 5 faits stylisés: 1. L'accumulation des dettes et les spirales dette-deflation 2. Les défault de paiement 3. Les faillites 4. Les crises bancaires 5. L'intervention publique

  • Titre traduit

    Economic Institutions and the diversity of financial fragility : theories and applications to the Japanese and South-American cases


  • Résumé

    Since the 70's financial crises have become recurrent, even habituai; and few economies have been spared. The most recent financial crises, in particular in those countri. Es with complex financial systems such as Japan and the United States, remind us that the banking system is at the heart of financial fragility. The literature on financial crises makes two major points. First, there are no financial crises without credit. Financial crises are the result of a process, which is triggered by the peculiar nature of credit. Second, the depth of the crises is determined by the banking sector's resilience. The resolution of the crisis depends on whether there is a banking crisis and/or on the efficiency of the management of banking crisis by public authorities. This work aims to formalize some of the mechanisms linked to credit and to the banking sector, which plays a central role in financial crises. In addition, the theoretical models are tested to the Japanese and to the South American cases. This work raises 5 issues: 1. Debt accumulation and debt deflation spirals 2. Debt default 3. Bankruptcies 4. Banking crises 5. Public intervention

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-252. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.