L'affranchissement scolaire : une source anthropologique de l'inégalité scolaire

par Sarah Goutagny

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Marcel Gauchet.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'échec scolaire est affaire d'écriture. Mais la raison graphique n'est pas le moyen d'objectiver les formes discursives d'une pensée magique ; elle est la découverte de l'intentionnalité de la parole, qui corrompt la valeur objective absolue de la langue de l'oralité. L'écriture rend ainsi pensable une réalité individuelle irréductible à sa vérité sociale. Ce n'est que pour nous, devenus sujets du langage, que la maîtrise de la langue signifie nécessairement accéder à un pouvoir de la langue. Les visages contrastés de l'inégalité tiennent d'abord au fait que les familles populaires ne nourrissent pas la même familiarité au livre que les classes moyennes et supérieures. Si les mondes populaires ont été longtemps exclus de l'univers des lettres, ils en demeurent à la marge parce que ce n'est qu'à l'école que se produit pour eux cette acculturation. L'inégalité scolaire doit d'autre part à la fortune de nos conceptions pédagogiques, qui méconnaissent combien l'individualité n'est pas un invariant anthropologique. Si l'école est une entreprise de maturation sociale de l'individualisme, il n'en reste pas moins qu'en son sein certains sont plus individus que d'autres.

  • Titre traduit

    School release : an anthropological origin of school inequalities


  • Résumé

    Learning failure is linked, first and above aIl, to literacy. Writing is not the means to lead the discourse of the savage mind to objectivity; it is the discovery of the intentionality of word, which debases the objective absolute value of oral language. Writing sets individual conceivable as a reality independent from its social truth. That is only for us, as we have become subjects of language, that the skill of language necessarily means rising to the power of word. The contrasting faces of learning inequalities first fit in the distance that working-class people keep up with the universe of book. If they have been, longer than the other social groups, excluded from literacy, they remain on the fringe of it, because it is merely at school that this acculturation comes to achievement for them. Besides, school inequalities are linked to the fortune of our educational conceptions which misjudge how individual is not an anthropological invariant. If school is an institution where individualism cormes to maturity, the fact remains that, within it, some are more individual than others.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [357]-363.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-105
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008EHES0105
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.