Être autonome : recommencer l'anthropologie philosophique à la lumière de la politique

par Francesco Callegaro

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Vincent Descombes.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Malgré le grand récit concernant la fin des grands récits, nous ne cessons, dans notre vie effective, de tenir des «discours» et de tourner autour de certaines idées centrales ; parmi celles-ci, l'autonomie ainsi que les valeurs qu'elle véhicule, jouissent, de façon confuse voire auto-contradictoire, d'une place privilégiée. Loin de s'enthousiasmer pour des tendances qui pourraient se révéler contraires aux buts souhaités, ou de critiquer une idée que nous avons commencé par méconnaître, il faut reprendre la question de l'homme afin de dégager le sens véritable de cette idée fondamentale. Exploitant les recherches contemporaines en sciences humaines et en philosophie de l'esprit, la présente enquête aboutit à poser les bases descriptives sur lesquelles asseoir une reformulation du legs qu'une longue tradition nous a laissé : au sein d'une science de l'homme qui ne se cache pas la volonté d'être une « science » pour l'homme, apparaît la signification politique de l'autonomie humaine.

  • Titre traduit

    Being autonomous : recommeneing philosophical anthropology through politics


  • Résumé

    In spite of the grand narrative telling the end of all grand narratives, one never stops discourse in real life, nor to turn over certain basic ideas: amongst them, autonomy, as well as the values it conveys, enjoys, in a confused and self-contradictory way, a privileged status. Far from encouraging tendencies which could reveal themselves contrary to desired goals, or bitterly criticising an idea we do not understand the real meaning of, again we raise the question of man to reveal the true sense of this fundamental idea. Exploiting contemporary research in human sciences and the philosophy of mind, action and language, the present inquiry creates a solid descriptive basis, upon which a reformulation of the legacy of a long tradition can be founded: thus, from the perspective of a science of man which does not hide its will to be a science for man, we can finally appreciate the normative goal of human autonomy, whose principle and fundamental meaning must be found in polities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (593 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.574-586

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-99
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.