La construction sociale du risque à Medellin (Colombie) : gouvernance locale et représentations

par Juanita Lopez Pelaez

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Alain Musset.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail analyse le processus de construction du risque à Medellin (Colombie). Depuis le milieu de XXe siècle, les désastres « naturels », liés à des glissements de terrain, à des inondations et à de crues subites, ont provoqué la mort de plus d'un millier de victimes, affectant plus de cinquante mille personnes et détruisant plus de cinq mille logements dans l'agglomération. Bien que la ville a été marquée par des grandes catastrophes dans le sens classique du terme, comme celle de Villatina en 1987, les désastres qui ont lieu sont dans la plupart des « petits désastres» affectant quotidiennement les habitants des zones informelles dont les « grands effets » accumulés ont été historiquement banalisés par les habitants eux-mêmes et par les pouvoirs publics. La répartition des désastres dans la ville exprime très nettement la manière dont les segmentations sociales ont eu lieu. Elles découlent d'une répartition hétérogène des ressources et des réseaux techniques dans un site géographiquement contraignant. Ce contexte reflète une situation commune aux villes andines et en général aux agglomérations urbaines du sud. L'intérêt principal du cas ici mobilisé tiennent du fait qu'il s'agit d'une ville où une grande quantité de ressources ont été investies au cours des trois dernières décennies dans l'évaluation et la gestion du risque. Medellin est aussi l'espace urbain où les risques de tout genre et à tous les niveaux d'échelle coexistent dans un amalgame difficile à démêler, ayant trait notamment, au conflit armé du pays, ce qui rend leur étude particulièrement complexe. Ce contexte très particulier nous a permis de mettre en relation, à partir d'une large enquête de terrain, les problèmes urbains et les solutions apportées tout en mettant en dialogue les discours, les pratiques et les représentions sociales des différents acteurs qui participent à la gestion. Le travail s'organise en trois parties: dans la première partie, sont analysés les effets accumulés des désastres, portant une réflexion, dans une perspective historique, sur les causes sous-jacentes de la vulnérabilité ainsi que sur les racines de la construction d'un discours local autour du risque. La deuxième partie porte sur les stratégies de gestion mises en place à partir du moment où le risque dit naturel a été objectivé comme un problème public. La dernière partie porte sur les tensions qui existent entre gestion du risque et réponse aux urgences et sur les difficultés auxquelles se heurte la gouvernance du risque à partir d'une analyse bottom-up des relations qui se nouent entre les différents acteurs.

  • Titre traduit

    The social construction of risk in Medellin (Columbia) : local governance and representations


  • Résumé

    This work analyses the process of social construction of risk in Medellin. Since the middle of the 20th century "natural" disaster due to landslides, floods and flashfloods has caused over 1,000 deaths, affecting over 50,000 people and destroying over 5,000 homes. Although the city itself has been marked by a great catastrophe, understood in its classic sense, such as Villatina in 1987, disasters are mostly "small disasters" that affect the daily lives of informal settlement inhabitants. Nevertheless, their accumulated "major effects" in time and space have historically been brushed aside by the affected people themselves as well as by local authorities. The pattern of disasters shows the way in which social segmentations have taken place resulting in particular from a heterogeneous distribution of public utilities, leading to the accelerated degradation of a geographically constraining site. This context is common to other Andean cities as well as, in general, to aIl developing cities. The main interest of this case study is that a lot of resources have been invested in the last three decades in attempting to assess and manage risk. Medellin is also the city where different urban risks at various levels coexist, particularly in regard to the Colombian political conflict, making risk assessment more difficult. Through a large field research, this study looks at the relationships that exist between public policies, actions and social representations of risk and disasters. The dissertation is organized in three main parts: first accumulated effects of disasters are analyzed from a historical point of view and in relation to the underlying causes of "vulnerability as well as the roots of the public debate about risk. Secondly, it analyses the main strategies of risk reduction that have been applied. Finally, it analyses the contradictions between risk governance and disaster response and the difficulties of achieving risk governance from a bottom-up perspective. Instead of being a framework allowing us to understand the complexity of elements that compose risk and to move towards a sustainable urban development, this work brought us to the conclusion that local public risk management policies have been used mainly as a tool to constrain informal urban development. As a consequence, this fragmented vision has inhibited the improvement of a more holistic and multi-hazard approach concerning the conurbation as a whole and, in the other hand, it has aggravated the risk conditions of the most vulnerable groups of the population.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (439-20 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 414-433. Notes bibliogr. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-71

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.