Les investissements à l'étranger, offensifs et défensifs

par Benjamin Nefussi

Thèse de doctorat en Économie mathématique et économétrie

Sous la direction de Thierry Mayer.

Soutenue en 2008

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'étudier comment la mondialisation perçue à travers les flux de capitaux et de marchandises influe sur l'organisation de l'entreprise. La première partie est consacrée à la façon dont les entreprises se lancent à la conquête de marchés étrangers, en distinguant plusieurs stratégies. Elles peuvent soit exporter, soit s'implanter directement dans le pays, soit vendre une licence à une entreprise locale. Dans la seconde partie, nous étudions les déterminants des choix de localisation de nouvelles filiales, que ce soit en France ou à l'étranger. Un biais important en faveur des investissements domestiques peut alors être mesuré : la probabilité d'investir en France est plus de dix fois supérieure à la probabilité d'investir dans un pays comparable en termes de marché, de coûts de production, de distance, etc. Cette analyse est ensuite prolongée dans le cadre des investissements de service. Dans la dernière partie, on s'intéresse à la concurrence des pays du Sud et aux stratégies des entreprises françaises mises en œuvre pour y répondre. Pour faire face à cette concurrence des pays du Sud, les entreprises françaises peuvent développer différentes stratégies en s'appuyant sur leurs avantages comparatifs, capital ou travail qualifié. Ici on se concentre sur deux stratégies particulières, la modification des activités de l'entreprise et l'amélioration de la qualité des biens produits.


  • Résumé

    This thesis aims at studying the impact of globalization in firm's organization. In the first part of this thesis, we focus on the exports versus PDI strategy. PDI is here motivated by market seeking and substitute for exports. In the second part, we are agnostic about the motives that drive foreign investment, and focus on the location choice of each foreign investment. We use a model of discrete choice to estimate the probability that a given country is chosen as the destination of an investment. This enables us to deal with the passionate French debate on "delocalization". We then extend the previous analysis to service affiliates. In the third and last part of this thesis, we focus on French firms' responses to international competition. We capture international competition through imports of goods. According to standard trade theory, French firms should answer to international competition from low wage countries by switching their activities or improving the quality of the products they design.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166-XXII p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 154-162. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2008-62
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.