De la malléabilité du coaching face à de nouvelles règles du "JE(U)"

par Pauline Fatien Diochon

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gilles Amado.

Soutenue en 2008

à Jouy-en-Josas, HEC .


  • Résumé

    Ce travail repose sur la compréhension de l’intérêt porté au coaching individuel en entreprise aujourd’hui. Dans une démarche exploratoire, nous tirons deux propositions principales de la revue de littérature, chacune décomposée en deux sous-propositions que nous confrontons à trois études. La première étude consiste en une analyse de l’offre marchande du coaching appréhendée au travers de sites internet de coachs et de définitions managériales de la pratique et vise à appréhender l’influence du positionnement du coaching dans l’intérêt qui lui est porté. Deux études de cas nous permettent de creuser ces interrogations dans deux positions différentes : en « amont » du recours au coaching sur un site industriel dont la direction réfléchit à l’opportunité de sa mise en place, en « aval » dans un cabinet de conseil où des associés y ont eu recours de manière volontaire. A partir de nos analyses, nous défendons la thèse suivante : l’intérêt pour le coaching est lié à sa malléabilité qui permet de maintenir une certaine ambiguïté sur les raisons de sa mobilisation par différents acteurs du dispositif coaching, pour répondre aux règles du « jeu » organisationnel, reposant sur la mobilisation du « je ». Cette malléabilité, facteur d’ambiguïtés, place la pratique en tension entre différents pôles, ouvrant des espaces de pouvoir dans les organisations. Si le coaching peut indéniablement constituer un outil équivoque d’adaptation et s’intégrer dans les nouvelles formes de pouvoir dans les organisations, sa malléabilité permet à certains de s’approprier la pratique et de la détourner à leur avantage. Ils auront alors fait un usage stratégique du coaching, s’offrant souvent un plus grand pouvoir sur leurs actes.

  • Titre traduit

    Coaching ambiguities : from threat to opportunity ?


  • Résumé

    This dissertation is based on understanding the increased interest in individual coaching in companies today. In an exploratory approach, we draw two principals from a literature review, each principal being divided into two sub-proposals that we confront within three studies. The first study is an analysis of the coaching offer to the market, taken from the websites of coaches, and managerial definitions of the practice, with the aim of understanding the influence of coaching positioning in the interest that it brings. Two other case studies allow us to dig into these questions in two different perspectives: "upstream" the use of coaching on an industrial site where its leadership is considering the opportunity to implement it for their managers, and "downstream" in a consulting firm where associates have been using it on a voluntary basis. Based on our analysis, we defend the following thesis: the interest in coaching is related to its malleability which allows management to maintain a certain vagueness for the reasons of its use by the various protagonists of the coaching plan, to respond to the rules of organisational “play”, resting on the mobilization of “I”. This malleability, factor of ambiguity, places the practice in tension between different poles, opening spaces of power in the organizations. If coaching can undoubtedly constitute an equivocal tool of adaptation and integrate itself into new forms of power in organizations, its malleability allows some to familiarize themselves with the practice and use it to their advantage. They will then make a strategic use of coaching, often offering themselves greater power over their actions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (467 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.409-428

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales. Learning Center.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MAG TH IV 339 FAT
  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4-41 FAT
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.