Etudes expérimentale et numérique de l'effet du mercure sur le comportement mécanique des aciers 316L et T91

par Aida Liliana Medina Almazan

Thèse de doctorat en Mécanique et matériaux

Sous la direction de Philippe Bompard.


  • Résumé

    Nous avous procédé à l'étude et à la caractérisation de la sensibilité à la fragilisation des aciers 316L et T91 par le mercure, au moyen d'essais mécaniques réalisés sur des éprouvettes CCT (center cracked in tension) qui présentent un état de contraintes planes. L'effet du mecure a été étudié en fonction de la vitesse de sollicitation. Nous postulons qu'au contact du mercure les fissures se propagent le long des plans cristallographiques bien définis et localement en "zig-zag" afin d'accomoder la déformation à 45° imposée par les conditions de contraintes planes. Pour l'acier 316 L nous observons une transition fragile-ductile aux vitesses élevées. Pour l'acier T91 nous observons les prémices d'une telle trasition. Des analyses au microscope électronique à blayage (MEB) et en EBSD du chemin de la fissuration ont mis en évidence une localisation de la déformation induite par le mercure. Des simulations de comportement plastique de lacier 316L en utilisant le modèle de plasticité cristalline cristalecp nous ont permis de rendre compte à la fois de l'effet fragilisant et l'effet de la vitesse en fixant tous le paramètres sauf un, celui associé au libre parcours moyenne des dislocations. Nous pouvons faire l'hypothèse que l'absorbtion des atomes de mercure produit à la fois une augmentation de l'émission des dislocations et une plasticité localisée en pointe de fissure du à l'affaiblissement de la cission critique.

  • Titre traduit

    Experimental study and numeric simulations of the mercury effects on the mechanical behavior of 316L and T91 steels


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 168 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est (Thiais). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 64707
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.