Caractérisation morphodynamique des sites de Malo-les-Bains et de Calais Hoverport, Nord de la France : Spécificités de deux sites macrotidaux originaux du sud de la Mer du Nord

par Arnaud Oblinger

Thèse de doctorat en Géographie physique

Sous la direction de Edward Anthony.

Soutenue en 2008

à Littoral .


  • Résumé

    Plusieurs campagnes de mesures hydrodynamiques et morphologiques ont été réalisées sur les plages de Malo-Les-Bains et de Calais-Hoverport de 2004 à 2007. Ces mesures ont été complétées par des levés topométriques mensuels avec pour objectif de cerner le comportement morphodynamique de deux plages macrotidales particulières de la région de par leur état relativement stable dans un contexte de remontée du niveau marin. La plage de Malo-Les-Bains étant une plage fortement anthropisée, adossée à une digue et protégée par des brise-lames qui offre des profils à barres et bâches singuliers par rapport au reste de la région de par le lissage de cette morphologie. La plage de Calais-Hoverport présente quant à elle les caractéristiques d’une plage en accrétion active avec une large plate-forme sableuse liée côté marin à un profil à barres et à bâches convexe et vers l’E à un champ de dunes en accrétion. Les mesures hydrodynamiques ont donné lieu à une analyse des houles et des courants moyens ainsi que de leurs comportements en fonction des conditions météorologiques, ce qui a mis en valeur comme pour les autres plages de la région une dominante de la composante longitudinales orientée vers l’E mais pouvant subir un forçage météorologique dans la direction opposé. Il a cependant été mis en valeur certains traits propres aux sites d’études avec un renforcement des courants et des houles en arrière des brise-lames, notamment lorsque ceux-ci portent vers l’W ou une alternance dans la direction de ceux-ci à Calais-Hoverport avec des courants portant vers l’W en début et en fin de marée et vers l’E le reste du temps. Nous nous sommes également attachés à évaluer les vitesses théoriques des courants susceptibles d’engendrer un transport de sédiments. Ces calculs ont mis en évidence le fait que les courants longshore sont les seuls à pouvoir engendrer ce type de courants pendant un temps significatif. Ces courants d’ordinaire orientés vers l’E à Malo-Les-Bains peuvent par forçage de N à NW atteindre leurs vitesses maximales vers l’W. On remarque le même phénomène de forçage à Calais où ces courants peuvent alors ne porter que vers l’E. Les différents suivis topométriques nous ont permis de dégager des périodes d’évolutions morphologiques de la plage en réponse aux variations météorologiques et donc à la houle. Il semble que la construction et la destruction des barres soient toutes deux liées à des conditions de forte énergie.

  • Titre traduit

    The morphodynamic characterisation of the sites Malo-Les Bains and Calais Hoverport, North of France : the specificities of two original macrotidal sites of the southern North Sea


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Series of hydrodynamic and morphological readings have been carried out on the beaches of Malo-Les Bains and Calais Hoverport between 2004 and 2007. These readings have been backed up with monthly topometric surveys in order to understand the morphodynamic behaviour of two macrotidal beaches, which stand out in the area because of their relative stability despite an ever-rising sea level. Malo-Les Bains is heavily anthropised – it is set against a dam and is protected by a breakwater. The latter is responsible for ridges and runnels, which contrast with the rest of the area because of the smooth aspect of this morphology. Calais-Hoverport is a typical accreting beach. It has a vast sandy platform with convex ridges and runnels on the seaside and accreting dunes on the eastside. The hydrodynamic readings we carried out led to an analysis of swells and medium currents and how their behaviour was influenced by weather conditions. Like other local beaches, the prevailing easterly current may be forced to change to the opposite direction under certain weather conditions. However, we highlighted features that are specific to our two sites such as stronger currents and swelles behind the breakwater, especially with westerly currents, or, in the case of Calais-Hoverport, currents oscillating between West at the top and bottom of the tide and East the rest of the time. We have also tried to evaluate the theoretical speed of currents required to move sediments. Our calculations show that only longshore currents are able to generate such currents for a significant time. In Malo-Les Bains, these easterly currents, with a N to NW forcing might reach their maximal speed towards the W. The same forcing phenomenon occurs in Calais, where those currents can only head East. Various topometric readings enabled us to establish the morphological changes to the beach determined by the weather and swell. It appears that both the building up and destruction of ridges are linked to strong energy conditions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.162-169.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.