Mesure et modulation du sens de verticalité : approche technologique, métrologique et neurophysiologique

par Guillaume Barbieri

Thèse de doctorat en Médecine. Neurosciences

Sous la direction de Dominic Pérennou.

Soutenue en 2008

à Dijon .


  • Résumé

    En 1837, Sir Charles Bell s’interrogeait sur la facilité de l’homme à maintenir une position verticale de référence et à la conserver malgré les évènements extérieurs : « Comment un homme maintient-il une posture debout ou inclinée [contre le vent qui souffle sur lui] ? Il est évident qu’il possède ‘un’ sens par lequel il connaît l’inclinaison de son corps et qu’il possède l’aptitude à la réajuster et à corriger tout écart par rapport à la verticale. Quel sens est-ce donc ? ». Les nombreuses recherches ont largement confirmé l’aptitude de l’homme à percevoir la verticale. Sur la base d’informations sensorielles visuelles, vestibulaires et somatosensorielles, une représentation de la verticale est créée dans le cerveau. Le comportement moteur humain s’organise en référence à cette verticale biologique (VB) qui concorde parfaitement avec la verticale gravitaire chez l’homme sain. Des altérations dans la construction de la VB ont été mises en avant récemment pour expliquer certains troubles posturaux observés fréquemment après un AVC ou chez des patients multichuteurs présentant un déséquilibre postural vers l'arrière. Les enjeux actuels portent sur une meilleure compréhension des processus participant à la construction de la VB et sur la mise au point de moyens fiables permettant son évaluation. Les quatre études de ce travail ont été articulées autour d’une thématique centrale, le sens de verticalité ; elles apportent de nouvelles connaissances dans ce domaine et proposent des méthodologies valides et fiables pour l’évaluation de la VB chez le sujet sain et pathologique. Ce travail doctoral suggère également des perspectives nouvelles pour l’évaluation de patients fragiles.

  • Titre traduit

    Measurement and modulation of the sense of verticality : a technological, clinometric and neurophysiological approach


  • Résumé

    In 1837, Sir Charles Bell pondered the question of the facility with which a man maintains and conserves the vertical position of reference, despite outside influences: «How does a man maintain a posture upright or tilted [against the wind]? It is evident that he possesses ‘a’ sense by which he know the tilting of his body and that he possesses the capacity to right it and to correct any deviation from the vertical. But what sense is it?» The important body of research has largely confirmed the aptitude of the human subject to perceive the vertical position. On the basis of various sensory information (visual, vestibular and somaesthetic), a representation of the vertical position is built in the brain. Motor behaviour in human beings is organised in reference to this biological vertical (BV), which exactly corresponds to the gravitational vertical in the healthy subject. Recently, alterations in the construction of the BV have been cited to explain certain postural disorders frequently observed following a stroke or in elderly patients showing spontaneous backward disequilibrium, termed «fallers». In terms of fundamental and clinical research, the stakes include an improved understanding of the processes involved in the construction of the BV and the development of reliable means to evaluate the BV. The four studies which make up the present work share a central theme: the sense of verticality. The present work contributes new elements in the drive to understand the sense of verticality even as it provides valid and reliable methodologies for the evaluation of the BV in healthy and ill subjects. Finally, it suggests new perspectives for the evaluation of frail patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (111-X-[2] f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 94-107

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Médecine-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/2008/10BIS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9840
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.