Financement public des systèmes éducatifs et croissance économique dans les Pays en voie de développement : cas des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)

par Célestin Venant Cossi Quenum

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Economie de l'éducation

Sous la direction de François Orivel et de Fulbert Gero Amoussouga.

Soutenue en 2008

à Dijon .


  • Résumé

    La situation des systèmes éducatifs dans les Pays en Voie de Développement est devenue si préoccupante, au cours des décennies 90, que les institutions internationales, en 2000 à Dakar, se sont vues obligées de prendre l’engagement d’une assistance financière massive. Elles promettent qu’aucun pays, qui a pris l’engagement sérieux en faveur de l’éducation (de base prioritairement), ne verra ses efforts contrariés par le manque de ressources. La mise en œuvre des stratégies de financement qu’impliquent les engagements de Dakar peut, à moyen ou long termes, produire des effets pervers dans les pays sous-développés concernés. En utilisant les statistiques des pays de l’UEMOA et en faisant des comparaisons internationales, nous avons montré les limites de cette stratégie de financement. Contrairement à notre hypothèse, le capital humain de niveau d’éducation supérieur produit un effet négatif sur la croissance économique de ces pays. Les problèmes de quantité et de qualité ainsi que les types de formations supérieures répandus dans ces pays peuvent être la cause de ses résultats. En revanche, l’évaluation du rôle du capital humain de niveau d’éducation supérieur sur la croissance de la productivité, à travers son effet sur le progrès technologique, fait apparaître les conditions pour l’obtention d’un effet positif, de ce type de capital humain, sur la croissance économique. Cette analyse renforce l’idée de la nécessité d’une stratégie, de financement public, orientée vers un développement proportionnel des différents niveaux éducatifs à chaque stade du développement des pays. Ceci semble être la condition pour jouir du trésor que cache le système éducatif.

  • Titre traduit

    Public financing of education systems and economic growth in underdeveloped countries : a case study of West African Monetary and Economic Union (WAMEU) countries


  • Résumé

    At the World Education Forum of Dakar in 2000, international aid institutions committed to massive financial aid to the educational systems in developing countries because these sectors’ performed poorly during the 1990s. These international aid institutions promised that no country that demonstrated a serious commitment for education, especially primary education, would lack financial resources. Participants in the forum stressed the necessity for governments to work toward the goal of primary education for all. Implementing the funding strategies that the Dakar commitment called for may have a negative impact on those developing countries. Using West African Monetary and Economic Union (WAMEU) data and international comparisons, we show the limits of these funding strategies. Contrary to our hypothesis, the analysis suggests that human capital of university level negatively affects economic growth of these countries. The types of higher education trainings available in those countries as well as issues of quantity and quality may explain those results. The evaluation of the role of human capital of university level through its effects on technological progress suggests condition for its positive effect on economic growth. This analysis stressed the idea that public funds should promote a proportional expansion of each educational level at every stage of development in those countries. This seems to be the condition to reap the fruits of educational system.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Financement public des systèmes éducatifs et croissance économique dans les Pays en voie de développement : cas des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(283 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 228-246, [276] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TEDIJON/2008/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.