Vérification de systèmes avec compteurs et pointeurs

par Arnaud Sangnier

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Alain Finkel et de Etienne Lozes.

Soutenue en 2008

à Cachan, Ecole normale supérieure .


  • Résumé

    Au cours des dernières années, les méthodes formelles se sont avérées être une approche prometteuse pour garantir que le comportement d’un système informatique respecte une spécification donnée. Parmi les différentes techniques développées, le model-checking a été récemment étudié et appliqué avec succès à un grand nombre de modèles comme les systèmes à compteurs, les automates communicants (avec perte), les automates à pile, les automates temporisés, etc. Dans cette thèse, nous considérons deux modèles particuliers dans l’objectif de vérifier des programmes manipulant des variables entières et des variables de pointeurs. Dans une première partie, nous nous intéressons aux systèmes à compteurs. Nous commençons par définir ce modèle ainsi que ses différentes restrictions. Nous introduisons ensuite une sous-classe de systèmes à compteurs, appelée les machines à compteurs reversal-bornées, pour lesquelles de nombreux problèmes d’accessibilité sont décidables. Nous montrons que cette classe peut être étendue tout en gardant les résultats de décidabilité et nous prouvons qu’il est possible de décider si un Système d’Addition de Vecteurs avec États est reversal-borné, alors que cela n’est pas possible si l’on considère les systèmes à compteurs dans leur généralité. Nous finissons cette partie sur les systèmes à compteurs par l’étude de problèmes de model-checking de logiques temporelles. Les logiques temporelles que nous prenons en compte permettent de parler des données manipulées par le système. En particulier, nous montrons que le model-checking d’automates à un compteur déterministes avec des formules de la logique LTL avec registres est décidable, mais que cela n’est plus vrai lorsque l’hypothèse sur le déterminisme est supprimée. Dans une deuxième partie, nous introduisons le modèle des systèmes à pointeurs, qui est utilisé pour représenter des programmes manipulant des listes simplement chaînées. Nous donnons un algorithme qui traduit tout système à pointeurs en un système à compteurs qui lui est bisimilaire. Ceci nous permet de réutiliser les méthodes existantes pour l’analyse de systèmes à compteurs pour vérifier des programmes avec listes. Nous présentons ensuite une extension de la logique CTL* pour vérifier des propriétés temporelles sur de tels programmes, et nous étudions la décidabilité du problème de model-checking pour cette nouvelle logique. Finalement, dans une dernière partie, nous donnons une description de l’outil TOPICS (Translation of Programs Into Counter Systems) qui traduit un programme écrit dans un fragment syntaxique du langage C en un système à compteurs.


  • Résumé

    In the past years, formal methods have shown to be a succesfull approach to ensure that the behavior of an informatic system will respect some properties. Among the different existing techniques, model-checking have been recently studied and successfully applied to a lot of models like counter systems, lossy channel systems, pushdown automata, timed automata, etc. In this thesis, we consider two different models to verify programs which manipulate integer variables and pointer variables. In a first part, we deal with counter systems. We define the model and the different restrictions which have been proposed. We then introduce a restricted class of counter systems, called the reversal-bounded counter machines, for which many reachability problems are decidable. We show that this class can be extended keeping the decidability results and we prove that we can decide whether a Vector Addition System with States is reversal-bounded or not, which is not possible for general counter systems. We then study the problem of model-checking counter systems with different temporal logics. The temporal logics we consider allow to speak about the data manipulated by the system. In particular, we show that the model-checking of deterministic one-counter automata with formulae of LTL with registers is decidable, and becomes undecidable when considering non deterministic one-counter automata and two counter automata. In a second part, we introduce the model of pointer systems, which is used to represent programs manipulating single linked lists. We propose an algorithm to translate any pointer system into a bisimilar counter system. This allows us to reuse existing techniques over counter systems to analyze these programs. We then propose an extension of CTL* to verify temporal properties for such programs, and we study the decidability of the model-checking problem for this new logic. Finally we present the tool TOPICS (Translation of Programs Into Counter Systems) which translates a C-like program with pointers and integer variables into a counter system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.233-240

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE SAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.