Dénutrition prénatale : répercussion sur le développement du système locomoteur chez le rat

par Ana Elisa Toscano Meneses da Silva

Thèse de doctorat en Bio-ingénierie, biomécanique, biomatériaux

Sous la direction de Francis Canon.

Soutenue en 2008

à Compiègne .


  • Résumé

    Dans cette thèse nous avons évalué les effets de la dénutrition intra-utérine sur le développement du système locomoteur chez le rat. Nous avons utilisé des rats nouveau-nés dont les mères ont reçu une alimentation contrôle (groupe de Contrôle - C, 17% de protéines) ou une alimentation hypoproteique et isocalorique (groupe Dénourri - D, 7,8% de protéines) pendant la gestation. Après la naissance les animaux ont reçu l'alimentation normoproteique. Les composantes contractile, élastique série et élastique parallèle ont été étudiées dans les soleus et l'Extensor Digitorum Longus (EDL) à 25 et 90 jours de vie en conditions isolées. L'analyse histologique des muscles a également eu lieu. Du 1er au 21éme jour de vie, la croissance somatique, la maturation des caractéristiques physiques et des réflexes ont été évalués. A 8, 14, 17, 21 et 90 jours, l'activité locomotrice et la trajectoire des animaux ont été examinées par analyse vidéo du déplacement de l'animal dans un champ circulaire. Le groupe D a montré une atrophie musculaire, une diminution de la force ainsi qu'une augmentation de la vitesse maximale de raccourcissement des muscles soleus et EDL à 25 et 90 jours de vie. La raideur de l'élément élastique en série est augmentée dans le soleus, tandis que l'EDL a subit une diminution de raideur à 25 jours de vie dans le groupe D. Il y a eu une augmentation de la raideur passive dans les deux muscles du groupe D à 25 jours. L'analyse hystologique a montré, sur le soleus de 25 et 90 jours une augmentation du pourcentage de fibres de type IIa, alors que l'EDL s'enrichit en fibres de type IIb au détriment des fibres de types IIa à 25 et 90 jours. Il y a une réduction de la croissance somatique et un retard de la maturation physique et des réflexes chez les animaux du groupe D. L'analyse de l'activité locomotrice a montré une hyperactivité chez les rats du groupe D à 14 et 17 jours alors qu'à l'âge adulte, il est noté une hypoactivité locomotrice. L'ensemble de ces résultats montre que la dénutrition foetale provoque de nombreuses altérations de la fonction musculaire et de la maturation somatique et sensorielle. La persistance de certains changements fonctionnels montre que l'ajustement intra-utérin du système muscle-squelettique pourra avoir des conséquences à long terme et compromettre la locomotion de l'animal.

  • Titre traduit

    Foetale undernutrition : effects on the development of locomotor system in rat


  • Résumé

    In this thesis, we studied the effects of intra-uterine undernutrition on the development of locomotor system of rats. It was use offspring from mothers fed either with a control diet (control group – C, 17%, protein) or with a low-protein isocaloric diet (undernourished group - D, 7. 8%, protein) during gestation. After birth, all animals received normoproteic diet. At 25 and 90 days of age, the contractile and elastics properties of soleus and extensor digitorum longus (EDL) muscles were studied under isolated conditions. The histological analyses of muscles were also performed. Somatic growth, maturation of physical features, and reflexes of offspring were daily analyzed over the 1st to 21st of age. At 8th, 14th, 17th, 21st and 90th day of age, locomotor activity and the trajectory of animals were examined by the analysis of the movement of animals in a circular field. The D group showed a muscular atrophy, reduced strength, and an increase of shortening maximal velocity of soleus and EDL muscles at 25th and 90th days of age. In the D group, the stiffness of series elastic component was enhanced in the soleus muscles, while EDL muscles showed a decrease at 25th day of age. Similarly, at 25th days of age, D group showed an increase in the passive stiffness of both muscles. The histological analysis showed an increase in the proportion of Type IIa fibers in soleus muscles at 25th and 90th days of age, while EDL showed an increase of type IIb fibers at 25th and 90th days of age. There was a reduction in the somatic growth, as well as a delay in the physical reflex maturation in the D group. The analysis of locomotor activity showed hyperactivity in rats of D group at 14th and 17th days of age. In contrast, it was seen a locomotor hypo-activity in adult age. The data show that fetal undernutrition induces several alterations in the muscle functions and in the somatic and sensorial maturation. The long-term effects of some functional alterations show that the intra-uterine adaptations of skeletal muscles system can impair the locomotion of animal.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 318 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 TOS 1781
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.