Matériaux biomimétiques pour la reconnaissance et l'inhibition d'enzymes obtenus par impression moléculaire

par Arnaud Cutivet

Thèse de doctorat en Biotechnologie

Sous la direction de Karsten Haupt et de José Kovensky.

Soutenue en 2008

à Compiègne .

  • Titre traduit

    Biomimetic materials for enzyme recognition and inhibition obtained by molecular imprinting


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les objectifs de cette thèse ont porté sur la conception d’inhibiteurs enzymatiques possédant une affinité et une sélectivité élevées pour une enzyme cible, par la technique de l’impression moléculaire. Ce procédé permet de créer des images complémentaires - des "empreintes moléculaires" - d'une molécule au sein d’un polymère synthétique réticulé. Dans le cadre de ces travaux, l’approche consiste à conduire la polymérisation à partir du site actif de l’enzyme, en présence d’une molécule d’ancrage capable d’induire la croissance du polymère à proximité de l’enzyme. Les matériaux ont été préparés dans des milieux aqueux hautement dilués, pour fournir des nanoparticules de microgels. L’étude s’est concentrée sur l’impression de la trypsine et la technique a été appliquée aux glucosidases. Pour imprimer la trypsine, le méthacrylamido de benzamidine a été employé comme monomère d’ancrage. La formation d’empreintes moléculaires a été confirmée : les polymères imprimés ont montré une meilleure affinité pour la cible que les polymères de contrôle non-imprimés. De plus, une inhibition plus forte a été observée pour les polymères imprimés que pour les polymères de contrôle et l’inhibiteur benzamidine. Comme méthode alternative de synthèse de microgels, un multi-initiateur dendrimérique fonctionnalisé avec des groupements iniferter a été utilisé. Ce composé permet de fournir une concentration élevée et localisée de radicaux. Des particules homogènes et sphériques ont ainsi été synthétisées, avec une morphologie plus compacte que celle obtenue à partir d’initiateurs conventionnels. L’emploi de ces matériaux biomimétiques comme médicaments est une des applications potentielles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 303 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 CUT 1776
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.