Environnement numérique de lecture : instrumentation de l'activité de lecture savante sur support numérique

par Erik Gebers Freitas

Thèse de doctorat en Technologies de l'information et des systèmes

Sous la direction de Bruno Bachimont.

Soutenue en 2008

à Compiègne .


  • Résumé

    Nos travaux de recherche portent sur l'instrumentation de la lecture savante, lecture intensive dont le but est de produire un nouveau contenu qui réifie l'interprétation d'un corpus par un lecteur. Malgré l'émergence d'une culture numérique, le papier reste le support privilégié de cette pratique. Pour s'imposer, le numérique doit offrir plus que le papier. A la raison graphique introduite par ce dernier il doit offrir en plus sa raison computationnelle. Notre thèse postule que pour la réussite de l'exploitation de documents numériques dans une activité de lecture savante, le processus d'informatisation doit porter sur l'environnement du lecteur et non sur le document seul. Nous mobilisons les disciplines de l'ingénierie documentaire et de l'ingénierie des connaissances pour démontrer qu'avec ce positionnement il est possible aujourd'hui de produire des dispositifs logiciels répondant aux critiques des documents numériques et offrant une objectivation et une appropriation inédites.

  • Titre traduit

    Digital reading environment : instrumentation of the schlolarly reading activity on digital devices


  • Résumé

    Our research focuses on the instrumentation of scholarly reading, an intensive reading which aims the production of a new content reifying the reader's interpretation of a corpus. Despite the emergence of a digital culture, paper remains the preferred media for such practices. In order to prevail, digital medium has to offer more than paper. In addition to the graphical reason introduced by the latter, it has to offer its computational reason. Our thesis proposes that, for a successful exploitation of digital documents in a scholarly reading activity, one has to consider the reader's environment as the center of the computerization process instead of the sole document. We base our study on the disciplines of document and knowledge engineering to demonstrate that with this approach it is possible nowadays to produce software devices answering to the criticism of digital documents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (265 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 83 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 GEB 1738
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.