Modernisation du sercice public et évolutions des relations professionnelles dans la fonction publique territoriale : permanence et recomposition d'une municipalité de la région parisienne

par Alexandra Garabige

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Lallement.

Soutenue en 2008

à Paris, CNAM .


  • Résumé

    Cette recherche a pour objet l’analyse des relations professionnelles dans la fonction publique territoriale française. Elle correspond au projet d’explorer un univers peu connu dans le champ des relations professionnelles, celui des mairies. A partir de l’étude d’une municipalité de la région parisienne, elle s’interroge sur la spécificité de ce système de relations professionnelles par rapport au privé. Cette étude met en évidence l’existence de similarités entre le secteur public et le secteur privé, tant dans les modes de gestion du personnel et de régulation sociale que dans les logiques d’acteurs, mais aussi une imbrication étroite de la sphère des relations professionnelles et de la sphère des politiques publiques. L’étude des politiques de modernisation du service public révèle une diversification des modes de régulation, allant au-delà du paritarisme, et des acteurs dans une structure bureaucratique qui reste cependant centralisée. Analysant la capacité des acteurs du monde du travail et des usagers à s’engager collectivement dans l’élaboration des politiques de modernisation du service public, cette recherche met en évidence une stratégie de ces acteurs destinée à dissocier la démocratie sociale et la démocratie politique. Les relations professionnelles sont caractérisées par une volonté impossible des acteurs de séparer ces deux sphères, dans un contexte où les modalités d’action publique tendent à multiplier les acteurs pertinents à construire le service public.

  • Titre traduit

    Public services modernization and industrial relations changes in the French territorial public sector. Consistency and recomposition of a local council in the Paris region


  • Résumé

    This research deals with industrial relations in French territorial public services. It consists of exploring local councils which remain a little-known issue in industrial relations. The study analyses these industrial relations system specificities in comparison with the private sector by studying the case of a local council in the Paris region. It shows, on the one hand, some similarities between both sectors, such as actors’ strategies, manpower management and social regulation forms and, on the other hand, interdependences between industrial relations and public policies realms. The investigation of modernization politics stresses on the diversity of both regulation modes and actors in a bureaucracy which remain centralized. Focusing on the ability of both users and working actors to collectively conduct modernization politics, this research highlights the actors’ strategy which aims at disentangling social democracy and political democracy. Despite this actors’ intention, it still remains impossible to break up these two realms in a context where the new public action forms tend to increase the type of pertinent actors to elaborate public service

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (443 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [385]-408

Où se trouve cette thèse ?