Expérience et redéfinition de la tâche dans le travail des infirmières de nuit : une recherche menée dans des unités de pneumologie

par Cathy Toupin

Thèse de doctorat en Ergonomie

Sous la direction de Serge Volkoff.

Soutenue en 2008

à Paris, CNAM .


  • Résumé

    Among the work characteristics that are likely to influence age and experience related adjustment processes, the issue of work schedules remains largely unexplored. We believe however that work schedules or shifts play an important part in building and mobilizing experience. This paper aims at characterizing the specific strategies implemented by night shift personnel based on a study conducted with nurses in two hospital departments of pulmonary diseases. It also suggests a dynamic approach regarding the links between work shifts and the work activity, pointing out how such links evolve over the course of a career as a result of experience, and how such a process is “visible” in their activity at present. Nurses in the pulmonary disease department “assign” themselves goals; they devise a “night interpretation” of their task, taking into account the condition of their patients (for example, goals aiming at protecting their sleep and calming their anxiety), the absence of health care staff resulting in a deserted environment (for example, goals aiming at ensuring they are always well informed on the state of each patient), and their own psycho-physiological state (for example, goal aiming at remaining alert). Various registries of experience will allow them, on the one hand to recognize the goals of such actions, and identify the contradictions that may arise from them; and on the other to compensate for the difficulties and disturbances caused by such “tensions” by finding ways to compromise. In terms of application, this research can offer benchmarks for improving the work situation and recognition of nurses at night.

  • Titre traduit

    Experience and redefinition of the task in the work of night nurses : a research conducted in hospital departments


  • Résumé

    Parmi les caractéristiques du travail susceptibles d’influencer les processus de régulation en lien avec l’âge et l’expérience, les questions d’horaires sont peu abordées. Nous pensons cependant qu’une composante importante, dans la construction et la mobilisation de l’expérience, s’élabore en relation avec le type d’horaire. L’objectif de cette recherche est de caractériser, au travers d’une étude menée auprès d’infirmières de deux service de pneumologie, les stratégies mises en œuvre par les personnels de nuit ; et de proposer une approche dynamique de l’articulation entre horaires et activité de travail, en repérant comment cette articulation s’est forgée au cours du parcours professionnel avec l’expérience, comment ce processus est « lisible » dans l’activité d’aujourd’hui. Les infirmières se « prescrivent » des buts d’actions, élaborent une acception nocturne de leur tâche compte tenu de l’état des patients (par exemple, but visant à respecter le sommeil des patients, à apaiser leurs angoisses), de l’environnement désert des services (par exemple, but visant à consolider sa connaissance de l’état des patients), et de leur état psychophysiologique (par exemple, but visant à maintenir la vigilance). Divers registres d’expérience vont leur permettre, d’une part de reconnaître ces buts, et d’identifier les contradictions pouvant en émerger ; d’autre part de compenser les difficultés et perturbations provoquées par ces tensions, via l’élaboration de compromis. En termes d’application, cette recherche permet de proposer des repères pour améliorer la situation de travail et la reconnaissance des soignantes de nuit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (322 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008/TOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.