Développements de l'activité et histoire des mots : le cas de la VAE au Ministère chargé de la jeunesse et des sports

par Muriel Henry

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yves Clot.

Soutenue en 2008

à Paris, CNAM .


  • Résumé

    Cette thèse est développée à partir d'une intervention réalisée avec des professionnels sur leur activité de jury de Validation des Acquis de l'Expérience. Elle a comme objectif de mettre en évidence les processus et conditions de développement de l'activité langagière, dans l'activité d'analyse du travail rélisée après coup. Elle trouve place dans le champ de recherches ouvert sur l"analyse de l'activité du travail au moyen de l'activité langagière. A partir de dispositifs méthodologiques, plusieurs séries de travaux développent des conceptualisations sur les processus (Vermeersch, 1990; 2007; Pastré, 1999;2005; Beguin, 2005, 2006; Bronckart & al, 2005; Clot & Faïta, 2000; Clot & Kostulski, 2007). Notre position théorique nous conduit à considérer 1/ que le langage ne peut être envisagé indépendamment de l'activité d'un sujet, avec autrui, vers un objet, dont il médiatise les rapports ; 2/qu'il y recouvre une spécifité fonctionnelle; 3/qu'il se développe lui-même. A partir de dialogues recueillis dans le cadre de l'intervention, transformés ici en matériaux pour la recherche, et d'une méthode issue de la linguistique (salazar-Orvig, 1999), on conduit l'analyse de deux séquences issue d'autoconfrontations simples. Les résultats principaux mettent en évidence que l'activité langagière se développe différemment dans les deux cas. Pourtant, c'est une migration fonctionnelle des mots qui, dans les deux cas, apparâit comme à l'origine de ces développements. C'est précisément lorsque, de moyens, ils deviennent objet de l'activité d'analyse que les mouvements observés s'engagent. L'explication des différences réside alors dans l'histoire professionnelle du mot.

  • Titre traduit

    Activity's developments and words'history : the case of validation of work experience in Ministry of youth and sports


  • Résumé

    This research results from an intervention led with workers on their activity : validation of work experience. It focuses on the study of language during a work's analysis realized afterwards. It aims at showing development's proceees and conditions of linguistic activity. It takes place in the scientific field of work activity analysis studied with speaking activity. Processes are described in several works based on different methodologies (Vermersch, 1990; 2007; Pastré, 1999; 2005 ; Bronckart & al, 2005 ; Clot & Faîta, 2000; Clot & Kostulski, 2007). From our theorical position we consider :1/that language can not be studied regardless from a subject's activity with others turned to an object, 2/that language fulfils a specific function, 3/ that language develops itself. From intervention 's dialogues transformed into research materials and with a method chosen for its common epistemological and theoretical basement with our own frame and object (Salazar-Orvig, 1999), we analyse two pieces of "self-confrontation" dialoques. The main results show that language does not develop itself in the same way in the two dialogues. However, these developments start from a same point : words' function changes ; One word is first an activity's mean. It becomes then an activity's object. Explanation about differences is based on words professional background

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 212-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 579
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 579 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.