Effets conjoints de facteurs physiques (lumière et vitesse du courant) et chimiques (pesticides) sur la structure et la composition du périphyton : une approche multi-échelles

par Aurélie Villeneuve

Thèse de doctorat en Biodiversité, écologie, environnement

Sous la direction de Agnès Bouchez.

Soutenue en 2008

à l'Université Savoie Mont Blanc .


  • Résumé

    Cette thèse s'articule autour de l'hypothèse générale selon laquelle une modification des facteurs physiques des milieux aquatiques (intensité lumineuse et vitesse du courant) peut entraîner une modification de la dynamique et/ou de la structure, de la composition et du fonctionnement du périphyton et donc de sa réponse à la présence de polluants. Cette hypothèse a été testée 1) dans des systèmes de complexité croissante allant d'approches expérimentales (microcosmes et mésocosmes) à des approches in situ, et 2) pour des variations de faible intensité des facteurs physiques et chimiques telles qu'observées sur le terrain

  • Titre traduit

    Joint effects of physical (light and hydraulic) and chemical (pesticide) factors on the structure and the composition of the periphyton


  • Résumé

    This work focuses on the general assumption that, in aquatic environments, changes in physical factors (light intensity and current velocity) can lead to a change in the dynamic an/or structure composition of the periphyton and thus in its response to pollutants. This assumption was tested 1) in systems of increasing complexity going from experimental approaches (microcosms and mesocosms) to in situ approaches, and 2) for variations of low intensity of the physical and chemical factors as observed in the environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-223

Où se trouve cette thèse ?