Approximation des normes de Sobolev dans les groupes de Carnot

par Davide Barbieri

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Thierry Coulhon.


  • Résumé

    Dans cette thèse nous traitons une notion d'espace de Sobolev W^{1,p} qui a eté introduite par Bourgain, Brezis et Mironescu en 2001. Ils ont travaillé avec moyennes locales de différences finies, en definissant une norme équivalente à l'ordinaire norme du gradient. Ce travail a permis à Ponce d'obtenir une variante de l'inégalité de Poincaré en 2003, où il retrouve cette norme a droite. Les résultats principaux sont des généralisations de ces travaux dans le cadre des groupes de Carnot: il s'agit d'une extension à cette structure non-Euclidienne, où il y a une structure différentiable dite sub-Riemannienne. Pour le premier travail, celui de Bourgain et al. , notre preuve a simplement adapté la preuve originale. Par contre, pour obtenir une prouve de l'inégalité de Poincaré-Ponce, nous avons usé d'une technique différente: le résultat est un peu plus faible, mais son caractère constructif nous a permis d'obtenir des expressions explicites pour le seuil des approximations.

  • Titre traduit

    Approximations of Sobolev norms in Carnot groups


  • Résumé

    In this thesis we deal with a notion of Sobolev space W^{1,p} introduced by Bourgain, Brezis and Mironescu in 2001 by means of a norm involving local averages of finite differences. This norm turns out to be equivalent to the ordinary norm of the gradient, and this result has led to a Poincaré-like estimate due to Ponce in 2003, where indeed the right hand side contains the mentioned local approximations of the gradient norm. The main results are a generalization of these two works, originally stated in Euclidean setting, to a non-Euclidean framework, namely that of Carnot groups. While the first result of Bourgain et al. Could be directly generalized by adapting an Euclidean proof to the differential structure of Carnot groups, the Poincaré estimate of Ponce needed a completely different proof. This proof provides a sligtly less sharp result, but, due to its constructive approach, it gives an explicit realization of the threshold that makes the approximations effective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (51 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 49-51

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Service commune de la documentation. Bibliothèque universitaire de Saint-Martin.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS CERG 2008 BAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.