Les bassins versants sensibles aux "crues rapides" dans le Bassin Parisien : Analyse de la structure et de la dynamique des systèmes spatiaux complexes

par Johnny Douvinet

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine, économique et régionale

Sous la direction de Daniel Delahaye.

Soutenue en 2008

à Caen .

  • Titre traduit

    "Flash foods" in the Paris Basin watersheds : study of the structure ans dynamic of complex spatial systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En raison de leur caractère torrentiel, les « crues rapides » qui apparaissent en périodes printanière et estivale dans les régions du nord de la France constituent aujourd’hui la forme la plus originale et la plus dangereuse des inondations rencontrées dans ces régions. Le poids des activités humaines dans le fonctionnement de ces crises hydrologiques est incontestable. Ces crues turbides prennent naissance sur des territoires agricoles où les espaces cultivés ne cessent de se développer. L'urbanisation croissante et la place du réseau routier dans les axes majeurs d'écoulement aggravent la rapidité des flux et la vulnérabilité des biens et des personnes. Afin d’améliorer la connaissance sur ces événements, un inventaire a été réalisé à partir des dossiers « CatNat ». L’analyse comparative menée sur les 189 bassins versants recensés (1983-2005) a permis de dégager l’influence de la morphologie à différentes échelles. La vitesse de concentration de l'écoulement rapide est principalement liée à la combinaison entre le système de pentes, l'organisation des réseaux de talwegs et la forme des bassins versants. Il n'existait cependant aucune méthode permettant de mesurer, de manière synthétique et continue, le rôle de cette composante sur la dynamique hydrologique d’un bassin versant. Les approches quantitatives se sont limitées à des mesures séparées des composantes morphologiques (indices de compacité, rapport de confluence d'Horton, courbe hypsométrique…). En s'appuyant sur la théorie des systèmes complexes, et en particulier sur les automates cellulaires, il a été possible de développer des méthodes permettant de quantifier l’efficacité de la structuration en trois dimensions du « bassin versant ». L'adaptation de ces nouvelles méthodes d'analyse spatiale, encore peu employées en géomorphologie, nécessitera une réflexion sur la validité des outils et la pertinence des résultats en réintégrant progressivement les autres variables de l’hydrosystème. Tous ces résultats aboutissent à la réalisation de différentes cartes de sensibilité dans ces régions du nord de la France

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.319-338. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2008 Douvinet B
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2771

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2477
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.