Aethera cantibus numerisque laetificans : La musique dans l'œuvre de Martianus Capella : Édition, traduction et commentaire du livre IX des Noces de Philologie et de Mercure

par Jean-Baptiste Guillaumin et Martianus Mineus Felix Capella

Thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Philippe Fleury.

  • Titre traduit

    Aethera cantibus numerisque laetificans : Music theory in the work of Martianus Capella : A critical edition, translation and commentary of Book Ix of the Mariage anf of Philology and Mercury


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Si la théorie musicale présentée dans les textes grecs de l’Antiquité a fait l’objet d’études récentes, en revanche les traités de musique en langue latine demeurent un domaine généralement peu abordé par la recherche. Le livre IX des Noces de Philologie et de Mercure de Martianus Capella fait partie de ces textes : peu commenté par la recherche récente, jamais traduit en français, il recèle pourtant nombre de détails de première importance pour la connaissance de la musique antique, aussi bien dans sa description technique que dans son statut philosophique. De fait, l’œuvre de Martianus, composée à Carthage au début du ve s. , est beaucoup plus qu’une simple compilation encyclopédique : en présentant sept exposés scientifiques dans le cadre d’un récit allégorique narrant le mariage de la mortelle Philologie avec le dieu Mercure, elle structure le contenu encyclopédique selon la conception néoplatonicienne du savoir. La présente étude se donne un triple objectif : éditer à nouveaux frais le texte du livre IX, en proposer la première traduction française et fournir au lecteur les éléments supplémentaires permettant d’en appréhender le contenu dans ses aspects culturels, philosophiques et techniques. Ce dernier point se décline à la fois dans une synthèse introductive annonçant les enjeux essentiels du livre IX (contexte général de l’œuvre, place de la musique en son sein et intérêt du livre IX pour l’histoire de la théorie musicale) et dans un commentaire plus analytique, au fil du texte. Ces différentes approches complémentaires, couplées à l’édition et à la traduction, permettent de rendre au livre IX des Noces de Philologie et de Mercure sa place centrale parmi les traités antiques de musique en langue latine, et d’inscrire plus largement l’œuvre de Martianus Capella au sein de l’histoire culturelle tardo-antique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (768 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.699-731. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2008 GUILLAUMIN B1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2008 GUILLAUMIN B2
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2008 GUILLAUMIN B3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.