L’Église catholique et l'Europe : l'européanisation du Finistère

par Emmanuel Morucci

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Burnier.

Soutenue en 2008

à Brest .


  • Résumé

    Analyse des références identitaires religieuses territorialisées, la thèse introduit la notion d’européanisation comme processus de socialisation et de structuration des consciences. Pris comme terrain d’enquête, le Finistère permet une itération entre Église de Rome et Église locale, entre objectif à atteindre et moyens mis en œuvre. La religion catholique intervient dans l’émergence d’un sentiment d’appartenance à l’Europe. Quels mécanismes met-elle en œuvre pour structurer la notion de citoyenneté européenne dans les pratiques et représentations. Forme théorique et méthodologique nouvelle pour le sociologue, la notion d’européanisation est présentée comme un champ nouveau et un enjeu pour la sociologie française en Europe. Le concept introduit les dimensions identitaires complémentaires à celles en œuvre. Il institutionnalise le fait européen. L’UE est ainsi présentée comme un nouvel espace de socialisation et un champ d’action ordinaire pour le politique et le religieux.

  • Titre traduit

    ˜The œCatholic Church and Europe : the europeanisation of Finistère


  • Résumé

    In analysing territorialized religious identity references, the thesis introduces the model of Europeanisation as a socialisation process and as a construction of consciences. A survey taken of Finistère creates links between the Church of Rome and the local church, between the objective to be reached and the means put in practice. The Catholic Church plays a part in the emergence of a sentiment of belonging to Europe. What are the mechanisms implemented to form the idea of European citizenship in practices and representations? The notion of Europeanisation, a new theoretical and methodological form for the sociologist, is presented as a new field and topic for French sociology in Europe. The concept introduces the identity dimensions which complement those already in place. It institutionalises the European phenomenon. The EU is thus portrayed as a new area of socialisation and as an ordinary sphere of activity for politics/the politician and the church/religious.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 357-382

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2008/13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.