Traumas et narcissisme : pour une critique des débriefings

par Sandrine Behaghel

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychologie clinique et pathologique

Sous la direction de Michèle Bompard-Porte.

Soutenue en 2008

à Brest .


  • Résumé

    Cette recherche vise à approfondir l’intelligibilité des traumas et traumatismes selon la métapsychologie freudienne, en élucidant de novo leur dynamique narcissique. De plus, il s’agit de réfléchir aux aménagements subséquents de l’accompagnement des personnes (susceptibles d’être) traumatisées. Plusieurs histoires de personne nourrissent la réflexion. D’abord, la naissance et l’évolution des techniques du genre débriefing est examinée. Nous développons un historique critique de la systématisation de l’accompagnement immédiat et post-immédiat dans le monde anglophone et francophone, militaire et civil (psychiatrie de l’avant, defusings et débriefings, CUMP…). Puis, les conceptions des maîtres à penser des méthodes françaises (L. Crocq, F. Lebigot, L. Bailly…) sont présentées et critiquées, ainsi que celles de C. Barrois. En parallèle, les élaborations analytiques nous permettent d’étudier les rapports entre mort et traumas. Les liens entre angoisse de mort, Je et sur-Je sont revisités. Enfin, la recherche focalise sur la façon dont le Je, et par là le corps, peut réagir en cas de peur. Dans cette perspective, nous proposons un modèle d’élaboration d’une peur traumatique.

  • Titre traduit

    Traumas and narcissism : to criticize debriefings


  • Résumé

    This research aims to improve the understanding of traumas and traumatisms according to the Freudian metapsychology, clarifying their narcissistic dynamics once more. Besides we think about how to adjust, in consequence, the accompaniment of (potentially) traumatized people. Individual stories support the investigation. First we examine the birth and evolution of debriefing methods. We develop a critical study of the systemization of the immediate and post-immediate accompaniment for both the Anglo-saxon and French approaches, military and civil (“forward psychiatry”, defusings and debriefings, CUMP. . . ). Then we present and criticize the work of French specialists on debriefings such as L. Crocq, F. Lebigot, L. Bailly. . . , as well as C. Barrois’s work. At the same time, thanks to analytic theories, we study the relations between death and traumas. The links between death anxiety, ego and super-ego are re-examined. Finally, the research focuses on the way the ego, and therefore the body, can react to fear. In this way, we suggest a resolution model of a traumatic fear.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires de France à Paris

Traumas et narcissisme : pour une critique du débriefing


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (627-39 f.)
  • Annexes : Bibliogr. t. II, p. 582-620. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2008/1A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Traumas et narcissisme : pour une critique du débriefing
  • Dans la collection : Partage du savoir
  • Détails : 1 vol. (XII-218 p.)
  • ISBN : 978-2-13-058231-1
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 209-[219]
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.