La transformation des protopartis : conditions, déductions, applications

par Rodolphe Gouin

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Daniel-Louis Seiler.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche est la constitution d'un espace logique de l'explication causale de la transformation d'un protoparti, dont on puisse déduire la totalité des hypothèses explicatives permises, afin d'établir par une recherche empirique la configuration de causes qui amène un mouvement social à se lancer dans la compétition électorale. Nous défendons l'hypothèse qu'une position rigoureusement causaliste et instrumentaliste inspirée de la philosophie de sciences cognitives peut être soutenue en sciences sociales, et qu'elle permet une explication causale de phénomènes processuels. Nous déduisons de ces hypothèses un modèle logique de l'explication causale qui est nécessairement multicausal du point de vue des pôles de l'explication, des registres explicatifs, des fonctions causales, de l'intrafonctionnalité et des niveaux d'explication [1]. Une déduction-réduction conceptuelle s'opère alors à travers la sélection et le nécessaire recadrage de théories et de concepts de la sociologie politique et de la psychologie sociale cognitive [2]. Le modèle explicatif ainsi construit est ensuite appliqué à un cas d'étude [3] : le Sillon de Marc Sangnier (1894-1910), mouvement laïque de jeunes catholiques ralliés à la République, œuvrant pour l'instauration de la « véritable Démocratie ». Trois séries de conclusions proposent d'évaluer les résultats empiriques (sur le cas de transformation de protoparti), épistémologiques (sur l'hypothèse d'une posture instrumentaliste et de sa traduction multicausale pour les sciences sociales) et les rapports nouveaux que la science politique pourrait entretenir avec la nature et l'histoire.

  • Titre traduit

    The transformation of proto-parties : conditions, deductions, applications


  • Résumé

    Our objective is to frame a set of logical conditions to determine causal explanations of the transformation of proto-parties. Then we deduce from it the whole possible explicative hypotheses and validate the relevant ones through empirical research. As a result, we can explain why a social movement decides and enters the electoral arena. Relying on the philosophy of cognitive sciences we develop an instrumentalist and causal epistemology. We assume that these theoretical postulates induce good explanations of social and political processes. Drawing on these assumptions we first build a logical model of causal explanation that consists in five rules: the multiplicity of causal poles (individual, organization, context), of functions (production, selection, authorization, predisposition), of levels (directly or indirectly tied to the effect), the diversity of theoretical explanations (reasons, dispositional laws) and the multiplicity of causes for each function (1). In the second section we follow these rules to select and adapt concepts from social movements literature and social cognitive psychology in order to build a theoretical model that is consistent with the peculiarities of the transformation of proto-parties (2). Then we use this model to explain the transformation of Marc Sangnier’s youth movement called the Sillon (1899-1910) into a political party. These young French Catholics wish to reconcile the Church and the Republic and to found the “Genuine Democracy” on Christian moral forces (3). Finally we value the results of this research from both a sociological and an epistemological point of view and we make propositions about new relations between Political Science, History and Nature.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

La transformation des protopartis : conditions, déductions, applications

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (696 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 669-696. Annexes. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%008-44

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-2008-20
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.