Architecture et dynamique des systèmes sédimentaires silico-clastiques sur la "plate-forme géante" nord-gondwanienne : l'Ordivicien moyen de l'Anti-Atlas marocain

par Adrien Marante

Thèse de doctorat en Science et Technologie. Science de la Terre

Sous la direction de Gilbert Crévola.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Architecture and dynamic of silicoclastics sedimentary systems of the North-Gondwana "giant" platform : the Middle Ordovician of the Moroccan Anti-Atlas


  • Résumé

    Durant l’Ordovicien, la partie nord du super-continent Gondwana était caractérisée par le développement d’immenses plates-formes silico-clastiques pouvant atteindre plus de 3000 km de large. Ces plates-formes « géantes » sont sans équivalent dans les temps phanérozoïques plus récents (Dévonien jusqu’à l’actuel). L’objectif de cette thèse est d’essayer d’améliorer la compréhension des mécanismes de sédimentation sur ces plates-formes atypiques (processus hydrodynamiques, appareils sédimentaires, architecture 3D des systèmes de dépôts, facteurs de contrôles, etc. ). Un des plus beaux affleurements de cette plate-forme nord-gondwanienne est situé dans l’Anti-Atlas marocain. Les séries ordoviciennes y affleurent de façon continue et très peu déformée sur plus de 600 km, le long d’une cuesta appelée le Jbel Bani. Nous présentons ici les résultats d’une double analyse sédimentologique et stratigraphique mise en œuvre pour étudier les séries de l’Ordovicien moyen (Groupe du 1er Bani). Deux principaux types de systèmes de dépôt alternent de manière cyclique en relation avec les cycles transgression – régression : des systèmes de rampe haute énergie dominée par les tempêtes (transgressions) et des systèmes de rampe à faible énergie dominée par les courants géostrophiques (régressions). La reconstitution de l’architecture stratigraphique des séquences de dépôts à haute résolution montre une organisation complexe caractérisée (i) par l’existence de clinoformes de très faible inclinaison, (ii) de multiples biseaux stratigraphiques et (iii) d’incisions pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres de large et plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (201 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.189-201

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.