Le pouvoir de la presse locale : de sa force à sa mutation en ligne

par Carole Timsit

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Mireille Vagné-Lebas.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Si l’élection de François Mitterrand a été un événement à lui tout seul - le Parti socialiste accédait au pouvoir en France porteur de changement de société - il a aussi été un révélateur des transformations qui ont affecté l’espace des médias nationaux d’information générale et politique dans les années 80 et 90. Evénement politique exceptionnel, qui plus est annonciateur de refonte de l’échiquier des poste-clé autant dans la société civile que politique au niveau national, régional et local ; et la ville moyenne de Libourne en Gironde, à quelques kilomètres de Bordeaux administrée encore à cette époque par Jacques Chaban Delmas n’a pas échappé à la règle avec les élections répétées depuis 1986 d’un des fils du Président, Gilbert Mitterrand tant à la mairie qu’à la députation. Dans ce contexte girondin spécifique, comment un journal local de tout temps Résistant (au sens historique du terme), Le Résistant de Libourne, puis gaulliste puis de droite RPR a pu, soudainement, devenir un organe de pouvoir de gauche ayant pactisé avec une partie de la droite libournaise pour faire ré-élire Gilbert Mitterrand à la mairie de Libourne ? Pourquoi son émergence médiatique locale l’a naturellement propulsé à cet état de fait à côté d’un quotidien régional « apolitique », Sud-Ouest, dont la finalité, l’enjeu s’est soldé par son rachat. Se pose-là, l'essence même de l'information locale : quelle information ? De quelle teneur ? Quoi et pour qui ? Quel est son pouvoir ?Dans ce contexte girondin spécifique, comment un journal local de tout temps Résistant (au sens historique du terme), Le Résistant de Libourne, puis gaulliste puis de droite RPR a pu, soudainement, devenir un organe de pouvoir de gauche ayant pactisé avec une partie de la droite libournaise pour faire ré-élire Gilbert Mitterrand à la mairie de Libourne ? Pourquoi son émergence médiatique locale l’a naturellement propulsé à cet état de fait à côté d’un quotidien régional �� apolitique », Sud-Ouest, dont la finalité, l’enjeu s’est soldé par son rachat. Se pose-là, l'essence même de l'information locale : quelle information ? De quelle teneur ? Quoi et pour qui ? Quel est son pouvoir ?C’est cette hypothèse qui sous-tend une grande partie de ce travail et qui va permettre d’expliquer, au moins partiellement, cette face cachée des média presse écrite pris en tenaille entre leur devoir et leur tentation partisane. En retraçant l’histoire de l’information politique libournaise depuis les années guerre jusqu’aux années 95, on montre comment l’information du journal Le Résistant est devenue une information journalistique « comme les autres » absorbée par un quotidien régional. Le statut d’exception dont elle bénéficiait a disparu. Transformations de ce monde presse écrite sur fond de révolution Internet ?

  • Titre traduit

    The power of the local newspress : from its strength to its on-line transformation


  • Résumé

    Although the election of François Mitterrand was an event in its own right – the Socialist Party came into power promising social change – it also brought to light the changes which affected the general and political media in the 198Os and 9Os. An exceptional political event, which also heralded a shake-up in key positions in civil society as well as in politics on a national, regional and local scale, and the mid-sized town of Libourne in Gironde, a few kilometres from Bordeaux which was at that time still administered by Jacques Chaban-Delmas, was no exception to the rule. Indeed, beginning in 1986 Gilbert Mitterrand, one of the President’s son, was repeatedly elected mayor and member of Parliament. In this particular Gironde context, how did a local newspaper, which had always been Resistant (in the historical sense of the word), then Gaullist and later Republican, Le Résistant de Libourne, suddenly become a mouthpiece for the socialists who had made a deal with part of the Libournese right-wing in order to re-elect Gilbert Mitterrand as mayor of Libourne ? Why did its local media appearance then position it next to an “a-political” regional daily, the Sud-Ouest, which ended up acquiring it ? This calls into question the very essence of local reporting : which information ? Of what tendency ? What and for whom ?It is this hypothesis which under-pins a large part of this work and will enable us to explain, to some extent, the hidden face of the written press, torn between its duty and partisan temptations. By tracing the history of Libournese political reporting from the war-time years to the mid-1990s, we will show how the information in the newspaper Le Résistant came to resemble typical journalism, just “like the others”, taken over by a regional daily newspaper. Its special status had disappeared. Is the Internet revolution transforming the world of the written press ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (341 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 255-272. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.