Conditions stratégiques d'appropriation des usages des technologies de l'information et de la communication pour l'accès à la société de l'information et de la communication : cas de l'Afrique francophone : Cameroun, Gabon et Sénégal

par Olga Marlyse Lodombe-Mbiock

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Roland Ducasse.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Les progrès rapides de la technologie des communications et des transports, qui ont fait baisser les coûts des marchandises, des capitaux, des personnes et de l'information, ont favorisé l’émergence de la société de l’information, grâce à la vitesse à laquelle les informations sont rassemblées et transmises. La réalité de cette société dans de nombreux pays de par le monde a permis à l’UNESCO et l’UNCSTD (United Nations Center for Science and Technology for Development) d’établir des critères permettant de mesurer son état et son évolution. L’Afrique francophone, territoire de notre étude, y apparaît en retard en raison de nombreux obstacles : technologiques, politiques et institutionnels, juridiques et éthiques, socioculturels et financiers. Ceci a pour conséquence une intégration insuffisante des TIC dans le tissu socioéconomique, éducatif, d’administration publique, etc. Or, le rôle des TIC comme facteur de développement, qui devrait se traduire par la mise en place de nouvelles compétences en Afrique francophone, apparaît encore limité par le manque de ressources humaines qualifiées. Si l’on recherche les raisons de cette explication, on peut les trouver dans le déficit des investissements publics et privés, ce qui pose la question des politiques publiques. Notre travail consiste d’une part, à examiner l’action des politiques publiques dans l’instauration d’une société de l’information en Afrique francophone et, d’autre part, à déterminer les conditions stratégiques (moyens) à prendre en compte pour que se développe une appropriation des usages des TIC par les citoyens d’Afrique francophone, en vue de l’accès de cette région du monde à la société de l’information.

  • Titre traduit

    Strategic conditions of appropriation of the uses of information and communication technologies (ICT) for the access to the information society : case of French-speaking Africa : Cameroon, Gabon and Senegal.


  • Résumé

    The fast progress of the technology of the communications and transport, which cause a drop in the costs of the goods, the capital, the people and the information, supported the emergence of the information society, thanks to the speed to which information is gathered and transmitted. The reality of this society in many countries all over the world allowed UNESCO and the UNCSTD (United Nations Center for Science and Technology for Development) to establish criteria making it possible to measure its state and its evolution. French-speaking Africa, territory of our study, appears there late because of many obstacles: technological, political and institutional, legal and ethical, sociocultural and financial. This has as a consequence an insufficient integration of the ICT in socio-economic, educational, and public administration’s contexts. But, the role of the ICT like factor of development, which should result in the installation of new competences into French-speaking Africa, appears still limited by the lack of qualified human resources. If the reasons of this explanation are sought, one can find them in the deficit of the public investments and deprived, which raises the question of the public policies.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Conditions stratégiques d'appropriation des usages des technologies de l'information et de la communication pour l'accès à la société de l'information et de la communication : cas de l'Afrique francophone : Cameroun, Gabon et Sénégal

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (452 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 404-435

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.