Nouvelles fluidités dans l'art vidéo et la danse : contribution à une esthétique modale

par Frédérique Seyral

Thèse de doctorat en Arts et sociétés actuelles

Sous la direction de Alain Mons.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    A l'image de la forme mouvante du Kata oriental où la manière et l'acte prédominent sur la forme close, certaines oeuvres privilégient le processus et la multiplicité des niveaux de réalité. Ces oeuvres vont à l'encontre du sentiment unitaire, uniforme et consensuel des images produites en grande masse par nos sociétés contemporaines. Dans cet univers du tout visible où l'accession aux biens de consommation rêvés est un nouvel objectif de vie, l'artiste interroge de plu en plus les fux eux-mêmes, questionnant tout autant leur surprenante rapidité, que les fluxions, épachements, stases et autre troubles de la circulation dont ils sont l'objet afin de modifier leur façon de capter et de restituer le monde et de revisiter les principes mêmes de la création. Ces approches fluidiques relayent une certaine pensée philosophique et scientifique, une pensée de la fluence qui voit, dans le mobilisme universel, dans les désirs, les agencements, la mobilité des affects, dans l'analyse des connexions et des conditions énergétiques, une critique de la substance et de la forme et nous amène à penser une esthétique qui serait à envisager en termes de modalité, d'intensité et de potentiel. A travers certains artistes, vidéastes ou chorégraphes, qui travaillent le fluctuant, l'aléatoire, le contingent, la mobilité ds points de vue, la forme en devenir, nous essaierons d'élaborer une topologie des flux en partant des essences vagues et fluentes, puis d'une cartographie nomade et intensive des flux, et enfin, en nous interrogeant sur la dimension temporelle des flux.

  • Titre traduit

    New fluidities of video art and danse : contribution to a aesthetic of mode


  • Résumé

    In the image of the changing form of Oriental Kata, where the way and the act prevail over the closed form, certain works privilege process and a multiplicity of levels of reality. These works go against the unitary, uniform and consensual sentiment of images that are mass-produced by our contemporary societies. In this all-visible universe, where access to dreamed-of consumer goods is a new life objective, the artist increasingly interrogates the flow themselves, questioning as much their amazing speed as the fluctuations, effusions, stasis and other circulation troubles that affect them, in order to modify their ways of capturing and restoring the world, and to revisit the principles of creation themselves. These fluid approaches relay a particular conception of philosophy and Science, a conception of fluidity that sees, in universal mobility, in desires, orderings, mobility of affects, in the analysis of connections and energy conditions, a critique of the substance and the form and lead us to conceptualise an aesthetic that would be envisioned in terms of modality, intensity and potential. Though the example of some artists, videographers and choreographers working with fluidity, randomness, the incidental, a mobility of viewpoints, and the form in process, we will try to elaborate a topology of flows starting with vague and fluid essences, then with a nomadic and intensive cartography of flows, and finally, by examining the temporal dimensions of flows.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(416 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 403-407. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3880
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.