La poésie bachique de l'ère préislamique aux prémices de l'islam

par Hermann Ferga

Thèse de doctorat en Littérature arabe

Sous la direction de Dominique Mallet.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La poésie bachique préislamique est un champ de la littérature arabe qui n’a jamais été exploré. Seules quelques études récentes se sont penchées sur cette question, sans toutefois établir les composantes d’une tradition poétique sur le thème du vin. L’étude propose tout d’abord de rassembler, de façon inédite, l’ensemble de ce corpus poétique. Ainsi, les résultats ont attesté que les anciens savants arabes n’ont analysé qu’une infime partie de cet ensemble, que l’on peut estimer à 10%. La poésie du vin étant par nature « islamiquement non correct », l’apport artistique de nombreux poètes, et a fortiori, ceux d’entre eux qui ont embrassé l’islam, a été négligé. Dans un second temps, après avoir retracé une histoire sommaire du vin au Moyen-Orient, de l’époque antique à l’ère préislamique, l’étude s’est attachée à définir les bases lexicales et les procédés descriptifs qui composent cet héritage bachique préislamique. Nous avons répertorié les sous thèmes qui constituent le « bloc » bachique, puis classé de façon scientifique et originale la quasi-totalité du lexique et des comparaisons, afin de faciliter l’analyse des résultats. Parmi ces sous thèmes, figurent les appellations du vin, les noms des vignobles, les ustensiles, la description du serveur, etc…Cette étude a par ailleurs mis en évidence la relation étroite entre la métrique et le lexique du thème poétique. Cette nouvelle théorie « des combinaisons formulaires » confirme que le poète arabe, tout en excellant dans son art, s’appuie sur des « techniques », issues de l’héritage artistique de ses anciens modèles. En dernier lieu, l’influence de la tradition bachique préislamique sur la poésie de brillantes figures de l’ère omeyyade et abbasside, a été clairement démontrée. Celles-ci n’ont pas hésité à reprendre les images et techniques définies à l’ère préislamique, pourtant étrangères au nouvel environnement plus citadin. Cela montre bien l’existence d’une tradition poétique ancestrale. Toutefois, le poète sait faire preuve d’innovation en adaptant ces normes conventionnelles au nouvel environnement socio-culturel.

  • Titre traduit

    Bacchic poetry in the pre-islamic era at the genesis of islam (origins, metre, evolution, from tradition to innovation)


  • Résumé

    Pre-Islamic bacchic poetry is a field of Arab literature which has never been explored. Only a handful of recent studies have focussed on this question without really establishing what are the elements which compose this poetic tradition based on the theme of wine. This study firstly brings together, in an original form, all of these poetic works. The results show that the learned ancient Arabs analysed only a minute part of all these works which we can estimate at around ten per cent. As poetry dealing with wine was “islamically incorrect” the artistic contributions of numerous poets and in particular those who were dedicated to the Islamic religion, were totally neglected. Having given a brief history of wine in the Middle East from the antique period until the pre-Islamic era the study then goes on to define the lexical basis and the descriptive techniques which make up this pre-Islamic bacchic heritage. We have gone to great pains to identify the sub-themes which constitute the bacchic “block” and then classified in an original and scientific fashion almost all of the lexis and comparisons so that the results can be easily analysed. Among these sub-themes are the names of the wines, the names of the vineyards, the utensils used, the description of the wine-servers etc. This study has also brought to light the close link between the metre and the lexis of the poetic theme. This new theory of “formulaic combinations” confirms that the Arab poet, while excelling in his work of art, uses “techniques” which come from the artistic heritage of more ancient models. These conventional traditions are based on keywords or groups of words made up of nouns verbs and particles. Each of these formulas introduces a sub-theme or a descriptive element of the object evoked such as the colour or the aroma. Finally we show the influence of the pre-Islamic bacchic tradition on the poetry of some of the brilliant figures of the Umayyad and Abbasid eras. The latter did not hesitate to have recourse to images which were defined during the pre-Islamic period and which were nevertheless unfamiliar in a new more city-centred environment. Furthermore the study reveals that the « formulaic combinations » of older poets are present in Umayyad and Abbasid bacchic poetry despite the evolution of the verse metre. This confirms the existence of an ancestral poetic tradition. Nonetheless the poet knows how to innovate by adapting these traditional norms to a new social and cultural environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(360 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 280-288

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.