Le Liban, pivot de la francophonie au Moyen-Orient

par Claudia Chehade-Zaatar

Thèse de doctorat en Cultures et sociétés dans le monde arabe et musulman

Sous la direction de Samaha Khoury.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Lebanon, centre of the French-speaking world in the Middle-East


  • Résumé

    Le Liban est considéré comme le bastion de la francophonie au Moyen-Orient. Ce pays entretient avec la France des relations séculaires très fortes qui se sont consolidées grâce à la diffusion de la langue française par les missionnaires français et par le mandat français. La richesse de la francophonie libanaise se traduit par l’importance de la langue française enseignée comme une langue seconde dans les écoles et les universités libanaises francophones et par la présence d’instituts et de centres culturels français. La francophonie libanaise reste vivante grâce à sa diffusion par la presse, le livre et les moyens de communication audiovisuels libanais. De nos jours, la langue française souffre de problèmes d’ordre socio-scolaires propres à la société libanaise et à l’avancée de l’anglo-saxon. Toutefois, la francophonie telle qu’elle est vécue actuellement au Liban reste assez solide et ne sera pas facilement supplantée par une autre langue étrangère.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (433 f.)
  • Annexes : Bibliographie : f. 414-431. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.