Sépultures et société en Aquitaine romaine : étude de la fonction du mobilier métallique et du petit mobilier à partir des ensembles funéraires : (Ier siècle avant J.-C./début du IVème siècle après J.-C.)

par Anne-Laure Brives

Thèse de doctorat en Histoire, langue, littératures anciennes

Sous la direction de Francis Tassaux.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Burials and society in Roman Aquitania : a study of the function of metallic objects and others finds in funerary contexts (1st century B. -c. -early 4th century A. -D. )


  • Résumé

    798 sépultures comportant du petit mobilier ou du matériel métallique ont été inventoriées sur le territoire de l’Aquitaine augustéenne. Cet inventaire a permis dans un premier temps de mettre en évidence les différentes catégories de mobilier présent dans les sépultures. Il a ensuite permis l’étude des rites funéraires des peuples aquitains, en constatant les associations entre les différentes catégories de mobilier dans les incinérations puis dans les inhumations, dans les sépultures isolées et dans les nécropoles, afin de déterminer : quels objets et quelles associations sont sexuellement discriminants et permettent de déterminer l’âge au décès ; quels objets et quelles associations permettent de déterminer la position sociale du défunt ; enfin, de constater l’importance des dépôts issus de l’héritage celtique et de l’introduction de pratiques romaines. Sont développés de manière plus précise quelques exemples comme les rites funéraires des Lémovices (les tombes de cette cité représentent environ un tiers du catalogue) et une étude comparée entre les grandes nécropoles de l’Aquitaine. Dans une troisième partie, nous nous sommes intéressés au mobilier contenu dans le groupe dit des « sépultures privilégiées » et dans les tombes « à caractère exceptionnel », d’une part afin de compléter un inventaire inachevé ; d’autre part afin de montrer la différence entre ces deux dénominations. Un chapitre est également consacré aux armes, généralement représentatives de tombes socialement privilégiées, afin de constater leur réelle fonction en contexte funéraire, et un dernier chapitre à l’unique tombe à char d’époque romaine mise au jour sur le territoire aquitain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (461, 335, 85 f.-58 f. de pl. )
  • Annexes : Bibliogr. : 85 ff.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Robert Etienne.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH. 2008 BRIVES

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4058
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1242
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.