Fatigue et somnolence, conséquences comportementales : Aspects attentionnels, reconnaissance et prise de décisions

par Guillaume Chaumet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Joel David Swendsen.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    La fatigue et la somnolence modulent le niveau de l'éveil qui, à son tour, modules les performances de l'Homme à des tâches quotidiennes. La fatigue, d'une part, apparaît : 1) lorsqu'une activité est excessivement prolongée 2) de façon chronique, en cas de pathologies provoquant de l'asthénie. D'autre part, la somnolence apparaît : 1) en cas de veille prolongée et/ou 2) de veille nocturne, 3) lorsque le sommeil est fragmenté par une cause organique, 4) lorsque les systèmes d'éveil sont déficients par une cause neurologique. Sous le terme "performances à des tâches quotidiennes", se cachent tous les processus cognitifs qui interagissent profondément ensemble : l'attention, la reconnaissance et la prise de décision. L'attention peut être divisée en 2 sous-processus : l'attention soutenue qui est la capacité à maintenir son attention, à un niveau efficient et la sélection attentionnelle, qui est la capacité à filtrer les stimuli de l'environnement. La reconnaissance est la capacité à comparer l'information, une fois filtrée, à celle présente en mémoire. Enfin, la prise de décision est la capacité à choisir le comportement qui apparaît comme le plus adapté. Tous ces processus, mesurés de façon précise par des tâches expérimentales, ou de façon plus intégrée par des tâches "écologiques", sont affectés différemment lorsque le niveau d'éveil est altéré. Il restera toutefois à évaluer, 1) lorsque le participant est à son niveau d'éveil maximum, les différences de performances inter tâches puis 2) lorsque son niveau d'éveil diminue, à observer l'évolution différentielle de ses performances, enfin 3) à observer les différences interindividuelles de ces évolutions de performances.

  • Titre traduit

    Behavioral consequences of fatigue and sleepiness : Attentional processes, recognition ans decision making


  • Résumé

    Level of wakefulness impacts human performances and is modulated by fatigue ans sleepiness. Fatigue occurred in case of extended length activity or when subjects suffered from asthenia caused by a disease. Sleepiness occured 1) when subjects were in extended wakefulness or/and 2) during noctural period 3) when sleep is fragmented by an organic disease 4) when awake systems are affected by a neurological disease. Human performances were sustained by a variety of cognitive processes which are strongly linked : attention, recognition and decision making. Attention could be divided in 2 major processes : sustained attention which is the ability to keep at an efficient level its attention and attentional selection which is the ability of filtering environment stimuli. Recognition is the precess which compares previous filtered information to memory representation. Desicion making is the ability to choose the most adapted behavior. All these processes measured by experimental or more integrated tasks are affected by wakefulness level. Thus, we need to 1) precise evaluation of performances inter-task differences in fully awake subject, 2) describe the evolution of theses performances inter-task differences when subject wakfulness level drop, 3) investigate interindividual differences in these performances evolutions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(158 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.146-158

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 2008/11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.