Addictions, comorbidités psychiatriques et qualité de vie : associations et évolution en traitement : l'exemple des opiacés

par Estelle Lavie

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marc Auriacombe.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les données de la littérature montrent qu'addiction, psychopathologie et qualité de vie sont fortement intercorrélées. Cependant, peu d'études ont décrit les associations entre ces facteurs et leur évolution au cours de la prise en charge en conditions naturalistes. Le premier objectif de ce travail était d'étudier la relation entre sévérité de l'addiction et psychopathologie chez des sujets dépendants aux substances non traités. Cela a fait l'objet d'une étude transversale parmi des sujets dépendant à au moins une substance en demande de prise en charge en centre de soins spécialisé en addictologie. Le deuxième objectif était de décrire l'évolution clinique et la qualité de vie des sujets dépendants aux opiacés après 1 an de prise en charge et de déterminer des facteurs associés à l'évolution. Cela a fait l'objet d'une étude prospective parmi des sujets traités par méthadone ou buprénorphine en centre spécialisé et toujours présents dans le programme après 1 an de prise en charge. La prévalence des troubles psychiatriques à l'inclusion était importante. Les comorbidités psychiatriques étaient associées à une addiction plus sévère et une qualité de vie plus mauvaise. Après 1 an de prise en charge, les sujets étaient significativement améliorés pour la consommation de substances, la situation légale, les relations familiales et sociales, l'état psychologique et la qualité de vie. L'état psychologique de base influençait peu l'évolution clinique à 1 an. A 1 an, l'amélioration de la qualité de vie était associée à une symptomatologie dépressive moindre et un état médical moins sévère, mais pas aux consommations de substances.

  • Titre traduit

    Addictions, psychiatric comorbidities and quality of life : associations and evolution in treatment


  • Résumé

    Literature has reported a high correlation betwenn addiction, psychopathology and quality of life. However, few studies have assessed the assocition between these factors and in-treatment evolution in naturalistic conditions. Our first aim was to explore the relationship between severity of addiction and psychopathology among substance-dependent subjects not in treatment. This was a cross sectional study among subjects seeking treatment in an addiction treatment center for a least one substance dependence. The second aim was to explore clinical and quality of life outcomes at a 1-year follow-up among opiate-dependent subjects undegoing treatment and to assess predictors of improvement. This was a prospective study among subjects undergoing buprenorphine or methadone treatment in an addiction clinic who were still in treatment at 1-year. At intake, the prevalence of psychiatric disorders was high. Psychiatric comorbidity was associated with severity of addiction and quality of life impairment. At 1-year follow-up, study subjects showed improvement in substance use, legal issues, familial relations, social relations, psychological conditions and overall quality of life. Subjects' initial psychological status did not heavily affect clinical outcome with respect to the above characteristics at 1-year. At 1-year, improvement in quality of life was related to fewer symptoms of depression and better medical status, but was not related to substance use outcome.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 194-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 2008/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.