La dialectique intime privée publique : ipp : mise en scène dans la maison

par Françoise Mevel

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Ducousso-Lacaze.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Tout sujet, se constitue une vie intrapsychique intime, à partir d'un contexte familial privé, lui-même soumis à un espace public. Ces modalités de subjectivations intime, privé, public, se présentent comme les instances d'un processus, sans idée de hiérarchie, en interdépendance, que nous appelons la dialectique IPP. Nous sommes amenés, en tant que thérapeute familial, à recevoir des familles où les liens tissés mettent à mal la vie intime de chacun, la vie privée de la famille et engagent certaines relations avec l'espace public, maintenant, entre les membres de la famille, un lien d'adhésivité, dans la violence. Ces familles souffrent d'impossibles à être ensemble mais aussi de terreurs à se séparer : " ni avec toi, ni sans toi " signent leur détresse et les engagent dans des confusions pathogènes des instances " intime/privé/publique ". Trois thérapies familiales psychanalytiques vont mettre au travail ce "ni avec toi, ni sans toi " en faisant la part de la subjectivation par le détour de l'autre. Elle propose, en effet, de se mettre, ensemble, dans un espace transitionnel, appartenant au champ public, en vue d'une re-création des espaces intimes, et d'une réélaboration de la vie privée. Ainsi, la direction de la cure de la thérapie familliale psychanalytique, a, pour postulat, d'engager la famille, à repenser le sens de sa dialectique IPP. Les effets de ce travail se mesureront dans le rapport que la famille entretient avec son habitat. En effet, à la croiseé de l'intime, du privé et du public, la maison est une mise en scène de la dialectique IPP. Ses agencements, circulations, délimitations, traduisent les implications et transactions qui font " tenir ensemble " une famille.

  • Titre traduit

    Intimate, private, public, dialectic : IPP : staged in the home space : meant in the psychoanalytic family therapy


  • Résumé

    Any individual creates for him/herself an intimate life out of a private family environment which is itself submitted to a public space. These " subjectivation " processes are presented as the agencies of an interdependent process, without any idea of hierarchy, called the IPP dialectic. As a family therapist, I have received families where ties are questioning the intimate life of every member, the private life of the family and are committing into the public space among family members, an " adhesivity " tie through violence. These families experience a double suffering : they are both unable to be together and fearful to separate : " neither with you or not without you " reveal their despair and commit them into pathogenic confusions of the intimate/private/public spaces. Three Psychoanalytic family therapies will work out " neither with you nor without you ", building on a " subjectivation " process through the other. Indeed, it implies getting together within a transitional space which belongs to the public space in order to recreate intimate spaces and re-develop a private life. Thus, leading a family psychoanalystic therapy is based on a family's commitment to re-creating its IPP dialectic. The impact will be perceptible within the relationship that the have tied with their home space. Indeed, a family's home stages the IPP dialectic, precisely where the intimate, private and public spaces meet. The way a home is laid out, the way you move around in it and its different spaces are defined reveal the unconscious transactions and commitments making a family "hold together".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 240-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 2008/8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.