Les massifs rocheux crétacés supérieurs du Labourd occidental : processus d'altération et instabilités littorales

par Mariane Borie

Thèse de doctorat en Sciences et environnements. Géoressources, patrimoines et environnements

Sous la direction de Joëlle Riss et de Cyril Mallet.

Soutenue le 19-12-2008

à Bordeaux 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences et Environnements (Pessac, Gironde) .


  • Résumé

    Ce travail est une analyse des conséquences de la présence de roches altérées, les altérites, sur les instabilités littorales du Labourd (Pays Basque). Le contexte environnemental des mouvements de terrain qui mobilisent ces matériaux méconnus est étudié afin de mieux appréhender les processus de rupture. Pour cela, d’une part, les altérites sont caractérisées d’un point de vue géologique ; d’autre part, les propriétés géotechniques et les circulations hydrogéologiques sont déterminées. Ces études permettent de mettre en évidence les différents facteurs prédisposant et déclenchant les instabilités, validés par modélisation numérique. La connaissance des processus ainsi améliorée, un outil d’estimation de l’aléa dans les altérites est proposé.


  • Résumé

    This work is an analysis of the consequences of the presence of weathered rocks, called alterites, on the coastal landslides of the Labourd (Basque country). The environmental context (geological, hydrogeological and morphological) of the landslides is studied to a better understanding of the failure processes. These studies allow to highlight the main triggering factors of the landslides, which are validated by numerical modelling. The knowledge of the processes so improved, a tool to estimate landslide hazards in the alterites is proposed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?