La morphologie de la base du crâne et ses relations avec le maxillaire et la mandibule : variations et auxologie

par François de Brondeau (De Brondeau)

Thèse de doctorat en Anthropologie biologique

Sous la direction de Anne-Marie Tillier et de Marie-José Boileau.

Soutenue le 04-12-2008

à Bordeaux 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences et Environnements (Pessac, Gironde) .

Le président du jury était Pascal Murail.

Le jury était composé de Anne-Marie Tillier, Marie-José Boileau, Georges Dorignac, Bruno Maureille, Jean Delaire.

Les rapporteurs étaient Gérard Couly, Alain Froment.


  • Résumé

    Un examen des relations basicrânio-faciales et leurs variations au cours de l'ontogenèse est réalisé chez l'homme moderne. L'étude de la « typologie » faciale sagittale (classe squelettique) est envisagée en relation avec la configuration de la base du crâne. L'objectif est d'établir un modèle de développement basicrânio-facial conduisant aux différentes typologies faciales de l'homme actuel. - Une première étude bidimensionnelle a pour but de définir les variables de la base du crâne caractéristiques des relations faciales dans les dysmorphoses sagittales extrêmes. Ces résultats soulignent le lien entre flexion de la base du crâne, sa région postérieure et le décalage antéro- postérieur de la face. - Une seconde étude sur scanners Rx s'attache aux interactions entre la dimension transversale et sagittale. Elle confirme l'importance du positionnement antéro-postérieur des structures basicrâniennes dans la conformation faciale sagittale. Elle révèle peu de liens entre la dimension transversale de la base du crâne et les prognathismes maxillaire et mandibulaire, mais souligne l'influence de l'orientation des pyramides pétreuses, de l'écartement des processus ptérygoïdiens et de la flexion sphénoïdale. - Une troisième étude longitudinale analyse l’évolution des variables mises en évidence selon l'âge et le stade d'évolution dentaire pour chaque classe squelettique. Les paramètres basicrâniens ne sont pas prédéfinis à la naissance, ceux décrivant la flexion et la région postérieure de la base du crâne deviennent caractéristiques plus tardivement. Les stades occlusion de la denture temporaire et évolution de la première molaire permanente sont des évènements clés dans le lien entre la base du crâne et le type facial. Un modèle de développement basicrânio-facial est proposé à partir des trois conformations crânio-faciales dégagées (dysmorphoses squelettiques). Des perspectives en anthropologie des populations anciennes et actuelles sont proposées.


  • Résumé

    Basicranio-facial relationships and their variations during ontogenesis are studied on the modern human. The study of the sagittal facial typology (skeletal class) has been realized in relation with the cranial base shape. The aim was to establish a model of the basicranio-facial development leading to the different facial typologies of modern human. - A first two-dimensional study aims to define the variables of the cranial base caracteristical of the facial relations in the extreme sagittal dysmorphoses. The results show the link between the flexion of the cranial base, its posterior region and the facial antero-posterior discrepancy. - A second study on X-ray scanners looks into the interactions between the transverse and sagittal dimension. The results suggest the importance of the antero-posterior positioning of the cranial structures in sagittal facial shape. This study reveals few relationships between the basicranial transverse dimension and maxillary, mandibular prognathism, but shows the influence of the petrous pyramids orientation, the distance between pterygoid processes and the cranial base angle flexion. - A third longitudinal study analyzes the evolution of the variables observed in relation with the age and the stage of dental evolution for each skeletal class. The basicranial parameters are not predetermined at birth, those describing flexion and the posterior region of the cranial base become characteristic later on. The stages of the deciduous occlusion denture and of the first permanent molar evolution are key events for the link between cranial base and facial type. Based on the three craniofacial shapes described (skeletal dysmorphoses) a basicranio-facial development model is proposed. Perspectives in ancient and modern population anthropology are suggested.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.