Anthropologie moléculaire et épidémiologie : interaction entre haplogroupes et pathologies mitochondriales

par Denis Pierron

Thèse de doctorat en Sciences et Environnements. Anthropologie biologique

Sous la direction de Pascal Murail et de Didier Thoraval.

Soutenue en 2008

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    En vingt ans, l'ADN mitochondrial (ADNmt) s'est imposé comme un acteur majeur de l'anthropologie moléculaire. L'étude des polymorphismes mitochondriaux - considérés comme des marqueurs génétiques neutres - a permis d'une part de révéler la proximité de l'homme avec le chimpanzé et l'Homme de Neandertal et d'autre part de démontrer l'origine africaine de l'Homme moderne. De plus, l'hypothèse dite de l'horloge moléculaire (taux de mutation constant) a permis de proposer des datations pour les ancêtres communs de ces différentes espèces. Cependant, durant la même période, des mutations pathogènes récurrentes de l'ADNmt ont été associées à des nombreuses maladies métaboliques telles que des myopathies, des diabètes ou des pertes de vision. Au cours de cette thèse, nous avons étudié par un travail d'épidémiologie génétique si les polymorphismes mitochondriaux pouvaient influencer les pathologies causées par la mutation A3243G et les mutations du gène OPA1. Par la suite, nous avons étudié l'homogénéité du taux de mutation des lignées européennes de l'ADNmt à partir des données phylogéniques. Au terme de ces travaux nous proposons que (i) certaines lignées mitochondriales (haplogroupe J) ont accumulé des polymorphismes pouvant influencer l'expression des pathologies et ayant pu jouer un rôle dans l'adaptation au climat des populations humaines. (ii) la phylogénie mitochondriale humaine présente un rythme de mutation suivant une horloge moléculaire rapide et stable, mais pouvant néanmoins présenter des irrégularités de tempo sur certaines positions (hot-spot) ou certaines lignées (RO).

  • Titre traduit

    Molecular anthropology and epidemiology : interaction between haplogroups and mitochondrial diseases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-244

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 3593
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.