LaPrise de conscience dans les environnements virtuels de collaboration : application aux interactions/manipulations distribuées collaboratives synchrones

par Jean-Christophe Lapayre

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Nabil Elmarzouqi.

Soutenue en 2008

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les Environnements Virtuels de Collaboration (EVC) font l'objet de réflexions qui ont trait à plusieurs domaines de recherche (les systèmes distribués, la cognition, la sociologie, les interactions homme/machine. . . ). L'intérêt majeur de ce type de système est la possibilité de mettre en liaison plusieurs acteurs en leur permettant d'agir l'un sur l'autre, de communiquer et de produire à travers leurs espaces de travail distribués. Cette nature complexe des collecticiels nécessite le développement de mécanismes aidant à rendre le travail réellement collaboratif. Ce travail de Thèse focalise sur l'approche de prise de conscience au sein de l'environnement de travail. L'adoption de ces mécanismes consiste, dans un premier niveau, à fournir aux participants plusieurs informations sur leur groupe, leurs collègues, les activités et les éléments constitutifs de l'environnement de travail. Par ailleurs, et afin d'assurer l'intégration de cette notion, plusieurs mécanismes sont mis en place pour le développement et l'intégration des informations de conscience. Dans ces travaux, nous contribuons par une nouvelle plateforme qui repose sur la conscience et fournit les outils nécessaires pour son incorporation dans les environnements virtuels de collaboration.


  • Résumé

    The Collaborative Virtual Environments (CVE) are the subject of multiple discussions related to several areas of research (distributed systems, cognition, sociology, human-machine interactions. . . ). The major advantage of this type of system is the ability to link several actors by allowing them to interact on each other, communicate and produce through their distributed work spaces. The complex nature of groupware requires the development of mechanisms helping to make work truly collaborative. This Thesis work focuses on the approach of awareness within the workgroup environment. The adoption of these mechanisms is in a first level, to provide participants more information about their group, their colleagues, activities and components of the groupware environment. In addition, and in order to ensure the integration of this concept, several mechanisms are in place for the development and the integration of awareness data. In this work, we contribute by a new platform based on the awareness and provides the necessary tools for its incorporation in collaborative virtual environments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 p.) ; 30 cm
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliographie p. [211]-235

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2008.37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.