Le rôle du pouvoir politique dans l'élaboration des programmes d'enseignement en Corée du Sud

par Changun Park

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gilles Ferréol.


  • Résumé

    Les programmes d’enseignement sud-coréens ont été élaborés en 1945 sous l’influence des Etats-Unis et des théories pédagogiques américaines de l’époque, toujours utilisées à l’heure actuelle lors de l’élaboration de nouveaux programmes. Ces programmes ont été systématiquement réformés à chaque changement de pouvoir sous l’impulsion des gouvernements mis en place, et donc avant tout désireux de s’assurer une certaine légitimité et d’introduire dans les manuels un certains nombre d’éléments propres à leurs idéologies. Bien qu’un certain nombre de mesures aient été officiellement mises en oeuvre par la sphère gouvernementale afin de consulter les acteurs du monde de l’éducation, ces derniers n’ont cependant pu participer effectivement aux réformes, et diverses exigences sociales n’ont pas été prises en compte. Notre travail s’articule autour de six parties. La première permet de cerner certains événements socio-historiques marquants et d’expliquer la terminologie employée. La deuxième analyse la structure et l’évolution des systèmes d’enseignement en Corée du Sud. La troisième définit les différentes théories relatives à la constitution des programmes, illustre les points de vue traditionnellement adoptés et présente l’approche synthétique qui sert de base à notre étude. Les quatrièmes et cinquièmes parties traitent respectivement de la méthodologie et du modèle de recherche. La dernière fournit des explications détaillées sur l’organisation, les structures décisionnelles et les procédures administratives intervenant au cours de l’élaboration, de la publication et de la diffusion de ces programmes et de ces manuels

  • Titre traduit

    The @role of political power in national curriculum development process in south korea


  • Résumé

    South Korean national curriculums have been refined in 1945 under American governments and former educational theories influence, which are actually still in use nowadays in South Korea when developing new national curriculums. Curriculums have been systematically reformed each time a new government was elected in order to insure its own political legitimacy and introduce government ideologies through curriculums. Although governments have officially introduced sets of measures to consult with every members of educational environment before reforming curriculums, the latter haven’t actually been really able to take part in the reform and most of social requests haven’t really been considered. Considering those elements, we directed our research toward the introduction of American theories and political ideology in curriculums and toward the methods used by the government to reach these goals. Our work is articulated around six parts. The first part deals with important socio-historic and political events and defines specific terms used in the research. The second one analyzes the history and structures of curriculum development in South Korea. The third part defines various theories relative to curriculum development in South Korea, exemplifies the two points of view usually adopted in curriculum research field and presents the synthetic point of view we base our study on. The fourth and fifth parts respectively present our methodology and model of research. The sixth part gives in depth explanations regarding organization, decision making structures and administrative procedures involved in textbooks and curriculums development, publication and distribution

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 213-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2008.1033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.