«De la pierre à la meule» durant le néolithique : circulation et gestion des matières premières entre Rhin et Rhône

par Annabelle Milleville

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Pierre Pétrequin.


  • Résumé

    A partir des séries lacustres de Chalain/Clairvaux (Jura), Charavines « Les Baigneurs » (Isère) et Sutz-Lattrigen « Riedstation » (Suisse), la gestion de l'outillage lithique pondéreux est abordée, depuis l'approvisionnement en matière première jusqu'au rejet des outils. Le premier axe de recherche est chronologique et c’est dans la Combe d’Ain, en milieu calcaire, qu’il trouve son meilleur terrain d’application. Pour le matériel de mouture et de broyage, la gestion des matières premières est différente entre le Néolithique moyen et le Néolithique final, avec le choix de matériaux locaux d’une part, majoritairement exogènes d’autre part. Au Néolithique final, la gestion des matières premières diffère selon leur origine, une valeur plus importante est accordée aux matériaux siliceux, importés sur des distances de 50 km et plus ; l’évolution la plus nette est celle de la réorientation des réseaux d’approvisionnement, synchrone des changements culturels. Pour les polissoirs, les matières premières, majoritairement des grès fins, ne changent pas durant le Néolithique final, et certains gîtes sont déjà connus au Néolithique moyen ; la gestion des supports, à savoir une utilisation maximale des outils, est une constante entre 3200 et 2600 av. J. -C. à Chalain/Clairvaux. Le second axe de recherche est celui de la répartition spatiale des artefacts. Il semble que les moulins de type « va-et-vient » soient utilisés devant les habitations ou dans l’aire du pas-de-porte, avec une possible évolution de la localisation de l’activité de mouture, de l’extérieur vers l’intérieur de la maison, évolution symptomatique de la modification des fonctionnements sociaux au Néolithique final

  • Titre traduit

    « From stone to quern » during the Neolithic : circulation and management of raw material between the Rhin and Rhône rivers


  • Résumé

    The goal of this work is to understand the management of heavy stone tools, first from supply of the raw material to the moment the tool is discarded. This study is based on the artefacts of three palafittic settlements: Chalain/Clairvaux (Jura), Charavines « Les Baigneurs » (Isère) and Sutz-Lattrigen « Riedstation » (Switzerland). The first line of research is chronological and is best applied to the Combe d’Ain limestone region. In the case of the “back-and-forth” mill, the choice of the raw material differs greatly between the Middle and Late Neolithic. During the earlier period the raw material is exclusively local whereas in the later period it is imported. For the Late Neolithic these tools are treated differently according to their origin. Siliceous stones, imported from more than 50 km, seem to have an important economic value. The clearest indication of evolution is the reorientation of the supply network, which would be consistent with cultural changes. Polishing tools, consisting mostly of fine-grained sandstone, do not vary during the Late Neolithic and some outcrops (20 km from the village) were already exploited during the Middle Neolithic. A constant between 3200 and 2600 BC is that tools were always used until to their end. The second line of research deals with the spatial spread of the heavy stone tools. On lake-dwelling their interpretation is very complex. “Back-and-forth” mill nevertheless seem to be used either in front of the house or at the entrance. There is possibly an evolution of the place of grinding activity from the outside to inside of the house, indicating an evolution of social practices during the Late Neolithic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple.)
  • Annexes : Bibliogr. p.391-414

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2008.1004
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Département des sciences de la terre. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AUT - MIL 2007

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3854
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.