Les TIC de la démocratisation culturelle : principes d'action, accès en public et compétences plurielles : le cas de l'Espace Culture Multimédia de la Friche de la Belle de Mai à Marseille

par Fabien Labarthe

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Emmanuel Ethis.

Soutenue en 2008

à Avignon .


  • Résumé

    Cette thèse est une contribution à l’étude des politiques de démocratisation culturelle. Elle s’intéresse plus spécifiquement au tournant récent de ces politiques dans le contexte français, caractérisé par l’introduction des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) comme moyen de favoriser un accès égalitaire aux biens culturels. La problématique de cette thèse peut être formulée comme suit : dans quelle mesure la prise en compte des TIC au sein de la politique culturelle française favorise-t-elle l’émergence d’un nouveau public de la culture d’une part, et celle de dispositifs, de pratiques et d’usages innovants d’autre part ? Pour y répondre, la thèse s’organise en trois temps. La première partie interroge la genèse de la politique publique dont résulte le programme Espace Culture Multimédia (ECM), mis en place par le ministère en 1998. Le fil conducteur de cette partie consiste à opérer un renversement de perspective, en adoptant une posture « bottom-up » attentive à la manière dont les acteurs de terrain contribuent à l’élaboration des principes de l’action publique. La seconde partie de la thèse porte sur la mise à l’épreuve des principes précédemment mis à jour. Comment l’accès public à Internet (et à la culture) s’effectue-t-il de facto au sein d’un ECM ? L’enquête de terrain a consisté en une ethnographie de l’ECM de la Friche la Belle de Mai à Marseille (observations directes et entretiens semi-directifs), conduite sur une période de cinq ans. Nous suivons plus particulièrement les « jeunes du quartier » qui le fréquentent, un groupe de garçons âgés de 13 à 18 ans. Nous nous attachons à retracer le cheminement et les modalités par lesquels ces jeunes accèdent non seulement au lieu, mais aussi à l’utilisation des outils informatiques. Si cette dernière n’est pas conforme aux attendus éducatifs et culturels de la structure, elle favorise des apprentissages réciproques entre pairs, donnant lieu à ce que nous appelons une autodidaxie collective. Mais l’observation sur un temps long révèle un troisième temps des usages. La troisième partie de la thèse montre comment la familiarisation avec l’espace de la Friche, et la proximité avec les activités artistiques et culturelles qui y ont cours, vont finir par produire des « montées en compétences » des adolescents dans le domaine de la création, qui constituent une ouverture à l’esthétique, mais suscitent aussi un désir de professionnalisation. Les compétences techniques acquises à l’ECM sont progressivement réinvesties par les adolescents dans le champ culturel, transformant les « consommateurs » en « producteurs ». La thèse se clôt sur le constat de l’absence de structure-relais susceptible de reconnaître et valider ces compétences, faisant émerger les contours d’un nouveau problème public

  • Titre traduit

    The IT of cultural democratization : operational principles, public access and composite capacities : the case of the initiative Espace Culture Multimédia at the Marseille's arts center "Friche la Belle de Mai"


  • Résumé

    This dissertation is a contribution to the study of the policies of cultural democratization. More specifically, its primary inquiry derives from the recent shift in such policies in the French context, characterized by the introduction of Information Technology (IT) as a way of promoting equal access to cultural productions. The main query is the following : to what extent has the definition of measures under the category “cultural democratization” been modified by accommodating IT at the heart of French cultural policy, and, on the other hand, has this accommodation brought forth innovative mechanisms, practices and usages? The dissertation has been organized into three sections to respond to this question. The first of these examines the genesis of the public policy which resulted in the program Espace Culture Multimédia (ECM – “Multimedia Culture Space”), implemented by the Minister of Culture in 1998. The operative approach of this section consists in creating a reversal in prospective by presenting a view from the “bottom-up,” focusing attention on the way in which actors on the ground contribute to the development of the principles of policy-making. The second section examines how previously implemented principles have played out in reality. How does public access to the internet (and to culture) take place de facto within an “ECM” program? The field work designed around this question consisted of an ethnographic study conducted over a five-year period of an “ECM” at the Marseilles arts center known as the “Friche la Belle de Mai” (direct observation and semi-structured interviews). We follow in particular the “neighborhood youth” who visit the center, a group of young men aged 13 to 18. We endeavor to track the paths and the process by which these young people arrive not only at the place of access to technology, but also how they come to make use of technological tools. If their usage does not correspond to the educational and cultural expectations of the program, it does however encourage mutual learning between pairs, resulting in what we have called collective autodidacticism. But observation over a long period reveals another dimension of usage. The third part of the dissertation demonstrates how the familiarization with the space of the Friche arts center, and the proximity to the artistic and cultural activities taking place there, results in the adolescents’ “capacity increase” for artistic creation, producing an opening towards aesthetics, but also giving rise to a desire to professionalize these capacities. The adolescents’ technical abilities, acquired at the ECM, are gradually reinvested in the field of cultural production, transforming “consumers” into “producers. ” The work concludes by noting the absence of any support structures capable of recognizing and validating these capacities, thereby outlining the emergence of a new social problem

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Éd. de la Maison des sciences de l'homme à Paris

Démocratiser la culture multimédia ? : usages et apprentissages en milieu populaire


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Éditions de la Maison des sciences de l'homme à Paris

Démocratiser la culture multimédia ? : usages et apprentissages en milieu populaire

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (513 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 455-483. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.17.08.9 [2]

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 87
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Éd. de la Maison des sciences de l'homme à Paris

Informations

  • Sous le titre : Démocratiser la culture multimédia ? : usages et apprentissages en milieu populaire
  • Dans la collection : Collection PraTICs , 2110-1957
  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • ISBN : 978-2-7351-1632-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [147]-156. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Éd. de la Maison des sciences de l'homme à Paris

Informations

  • Sous le titre : Démocratiser la culture multimédia ? : usages et apprentissages en milieu populaire
  • Dans la collection : Collection PraTICs , 2110-1957
  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • ISBN : 978-2-7351-1632-4
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.